INSOLITE

PHOTOS & VIDÉO | Le Ricardo «Show» Pinto pour répondre à la bêtise de quelques fans anderlechtois

Feignant d’avoir été touché par un gobelet en seconde mi-temps, le coach du Standard s’est écroulé de façon théâtrale, envenimant un match déjà très tendu jusque-là.

Écrire que la fin du match de Coupe de Belgique entre Anderlecht et le Standard a été houleuse serait un euphémisme. En effet, dans une ambiance délétère, les Rouches sont venus à bout de Mauves en mal d’inspiration.

De l’inspiration, c’est finalement le coach standardman, Ricardo Sa Pinto, qui en avait le plus ce mercredi soir. Pas tant pour coucher la tactique de son équipe (laquelle a fait somme toute un bon match) que pour envenimer de façon plutôt grotesque un match qui prenait des tournures du coup burlesques…

Se plaignant d’avoir reçu un gobelet de bière sur le pied, le coach portugais, bouillant jusque-là, s’écroulait de manière théâtrale, avant de se relever et bousculer tout le monde sur son passage.

 

 

Au final, c’est depuis les tribunes que Ricardo Sa Pinto a vu la fin du match, un match chaotique qui avait pourtant commencé sur une première mi-temps de très bonne facture dans le chef des Rouches.

 

Un gobelet anderlechtois

 

Au-delà de cette anecdote, on en finirait par oublier que le principal incident du match a été le jet de gobelet de la part d'un supporter, certainement anderlechtois. Si la réaction disproportionnée et théâtrale de Ricardo Sa Pinto a marqué les esprits, il ne faudrait pas qu'elle occulte ce fait: quand Monsieur Wouters a interrompu la partie, c'était déjà pour cause de jets d'objets (des gobelets, un fumigène et même un siège) venant des tribunes anderlechtoises. Et donc si l'attitude du coach liégeois a fait sourire, celle des supporters bruxellois coupables de tels agissements est bien sûr tout à fait condamnable...