CYCLISME

Dopage: huit coureurs contrôlés «positif» au Tour de Colombie

Dopage: huit coureurs contrôlés «positif» au Tour de Colombie

Tous les coureurs contrôlés «positif» ont été suspendus provisoirement dans l’attente de la décision définitive. Reporters (Illustration)

Huit coureurs sud-américains, de sept équipes différentes, ont été contrôlés «positif» lors du dernier Tour de Colombie début août dernier, a annoncé l’Union cycliste internationale.

Le recours à l’EPO Cera concerne sept d’entre eux (les Colombiens Luis Alberto Largo, Jonathan Paredes, Edward Diaz, Fabio Montenegro, Luis Camargo, Fabian Lopez et le Bolivien Oscar Soliz) pour des échantillons sanguins prélevés les 1er et 2 août, la testostérone le dernier de la liste (le Colombien Juan Carlos Cadena) contrôlé pour sa part le 11 août.

Le mieux classé d’entre eux, le Bolivien Oscar Soliz (32 ans), avait pris la 8e place. «J’ai fait une erreur», a avoué Soliz, mercredi dans la presse. «Je suis désolé pour mon pays. Je suis seul à assumer, mon équipe n’a rien à voir là-dedans».

Tous ont été suspendus provisoirement, dans l’attente de la décision définitive, conformément au réglement.

L’UCI a précisé que ces contrôles ont été «planifiés et diligentés par la Fondation antidopage du cyclisme (CADF), l’entité indépendante mandatée par l’UCI pour définir et mener la lutte contre le dopage dans le cyclisme, sur la base de renseignements».