JEUX DE PAUME

Mondiaux en Colombie: pas d’or pour la Belgique

Mondiaux en Colombie: pas d’or pour la Belgique

ÉdA

Les Belges n’ont pas réussi à décrocher une médaille d’or au mondial des jeux de paume, à Pasto, en Colombie. Bilan: deux médailles d’argent (jeu international et llarguès) et une médaille de bronze (chaza).

La sélection belge de jeux de paume a certes signé de bons résultats à Pasto, en Colombie, où se sont déroulés les mondiaux des jeux de paume, dans quatre disciplines différentes: le llarguès, le jeu international, le one wall, et le Chaza. La Belgique est deuxième au classement final inter-disciplinaire.

Les «Belgian Hammers» avaient démarré le tournoi sur les chapeaux de roue, accédant à la finale du jeu international dès le début de la semaine. Nos internationaux rencontraient leurs grands rivaux espagnols lors la grande finale jouée vendredi; hélas pour nos internationaux, ceux-ci ont dû s’incliner 6-4 face aux Espagnols. La Belgique a donc dû se contenter d’une belle seconde place, synonyme de médaille d’argent.

En one wall, nos Diables ont successivement écarté en cours de semaine l’Argentine (2-1), le Pays basque (2-1), et les Pays-Bas (2-0). Les «Belgian Hammers» sont donc qualifiés pour les demi-finales face à l’Argentine. Ils ont cependant été battus et ils ont ainsi dû se contenter de la «petite finale», également perdue face à l’Espagne. Pas de médaille donc. Notons que c’est le Mexique qui s’est imposé face à l’Argentine en finale.

En Chaza, le jeu local, nos représentants ont rapidement effacé l’Italie et la France en leur infligeant de cinglants 6-0. Les Belges sont toutefois tombés sur le pays hôte en demi-finale, qui ne s’est pas fait prier pour montrer toute leur maîtrise de la discipline devant le public: 4-0 pour la Colombie. Les Belges ont remporté la «petite finale» devant l’Équateur, pour ainsi décrocher une médaille de bronze. La Colombie a décroché l’or en dominant les Pays-Bas en finale.

En llarguès (qui correspond à la balle pelote) enfin, discipline dans laquelle la sélection belge est tenante du titre mondial, les «Belgian Hammers» n’ont laissé que des miettes à leurs opposants, en poule tout d’abord, face à la France (6-1), la Colombie (6-3), et l’Argentine (6-0), en demi-finale ensuite, face aux Pays-Bas (6-1). La Belgique a disputé la finale face à l’éternel rival espagnol. Les Belges ont dû s’incliner 8-6 au terme d’un match très disputé devant quelque 2 500 personnes.

Pas de médaille d’or donc pour la Belgique, mais deux d’argent et une de bronze au terme d’une semaine manifestement enrichissante sur le plan humain.