TENNIS

La finale de la Coupe Davis 2017 se jouera-t-elle au 5e et dernier match? Cela «ne dépend pas uniquement du niveau de jeu»

La finale de la Coupe Davis 2017 se jouera-t-elle au 5e  et dernier match? Cela «ne dépend pas uniquement du niveau de jeu»

Jo-Wilfried Tsonga et Steve Darcis seront opposés lors du deuxième match de la finale de la Coupe Davis, ce vendredi. BELGA

Steve Darcis jouera Lucas Pouille lors du cinquième et dernier match de la finale de la Coupe Davis entre la France et la Belgique. Et si tout se jouait lors de cette ultime rencontre?

«Qui l’eût cru qu’un jour on se retrouverait ensemble à jouer une finale de Coupe Davis»

Après le duel opposant David Goffin (ATP 7) à Lucas Pouille (ATP 18), ce sera au tour de Steve Darcis de monter sur le court de l’Arena du Stade Pierre Mauroy, ce vendredi à Lille, pour défier Jo-Wilfried Tsonga devant quelque 27.500 spectateurs en finale de la Coupe Davis de tennis entre la France et la Belgique.

«Mister Coupe Davis» est gonflé à bloc avant de retrouver un joueur qu’il connaît bien mais qu’il n’a pas forcément souvent rencontré. Le Liégeois, 76e mondial, 33 ans, et Jo-Wilfried Tsonga, 15e joueur du monde et numéro 1 français se sont souvent croisés lors des compétitions de jeunes, mais leur seul duel chez les seniors avait tourné court en 2002 dans un tournoi Futures à Plaisir en France lorsque Steve Darcis avait abandonné dans le 1er set alors qu’il menait 3-2.

«Qui l’eût cru qu’un jour on se retrouverait ensemble à jouer une finale de Coupe Davis», a commenté Jo-Wilfried Tsonga. «Nous nous sommes côtoyés souvent dans les compétitions de jeunes. Nous sommes devenus les joueurs que nous sommes avec nos qualités, nos défauts, mais je suis prêt à 100% pour cette finale.»

Un 5e match décisif entre Pouille et Darcis? «C’est encore loin, il va se passer beaucoup de choses avant»

Steve Darcis a très souvent brillamment joué sous la vareuse de la Coupe Davis avec la Belgique affichant un bilan de 22 victoires en 31 rencontres, dont quelques-unes spectaculaires et décisives. Le Liégeois veut aussi tout donner et créer l’exploit. «Jouer en Coupe Davis, c’est toujours très particulier», a commenté Darcis qui pourrait théoriquement devoir disputer le match décisif, le 5e, dimanche face à Lucas Pouille (ATP 18).

«C’est encore loin, il va se passer beaucoup de choses avant, mais le 5e match en Coupe Davis ne dépend pas uniquement du niveau de jeu. Il y a l’aspect mental très important. Il va falloir de toute façon bien gérer la récupération et bien gérer les émotions».

L’expérience de Darcis en Coupe Davis pourrait d’ailleurs à ce titre lui être d’une grande aide face à Tsonga qui n’en manque cependant pas non plus lui qui a joué 27 simples en Coupe Davis avec 20 victoires à la clé.