BELGIQUE

Dumping social: inspections ciblées dans le secteur de la viande, peu de firmes en ordre

Dumping social: inspections ciblées dans le secteur de la viande, peu de firmes en ordre

(Photo prétexte) ÉdA

Dans le cadre de la lutte contre le dumping social, des contrôles conjoints ont été menés récemment en Wallonie et au Luxembourg dans des entreprises du secteur de la viande.

Sur 21 firmes contrôlées en Wallonie, seulement 3 entreprises et un indépendant étaient en ordre, indique lundi le secrétariat-général du Benelux dans un communiqué.

En Belgique, 21 firmes du secteur de la viande ont été contrôlées à Bastogne (7 entreprises), Rochefort (3 entreprises) et Ciney (11 entreprises), représentant 176 travailleurs et 3 indépendants. Parmi ces entreprises contrôlées, seulement 3 entreprises et un indépendant étaient en ordre. Plusieurs infractions ont été constatées comme l’absence de registre de présences, le non-respect de la législation ONEM (Office national de l’Emploi) et en matière de rémunération, précise le secrétariat-général du Benelux.

Au Grand-Duché de Luxembourg, trois entreprise ont été contrôlées. Des infractions ont été constatées en matière de contrats de travail, de clause de non-concurrence, de paiements de salaires et d’enregistrement concernant la durée de travail.

«Du fait que la Belgique et le Grand-Duché de Luxembourg avaient précédemment échangé des données venant de leurs banques de données aux fins d’une analyse commune des risques, on a découvert des irrégularités consistant en des infractions éventuelles à la législation sociale. Cette découverte a été à l’origine du contrôle ciblé sur place qui portait sur l’application correcte de la législation concernant, entre autres, le salaire minimum, le temps de travail, la sécurité sociale, les impôts de même que les législations nationales et régionales relatives au travail intérimaire et aux agences d’intérim», précise l’organisation.