Grez-Doiceau et l’IGW reçus 3 sur 3

À l’image de Maxime Vande Lanoitte, Grez-Doiceau a dominé son sujet à Dottignies. Vincent Heyy

La majorité des équipes brabançonnes a parfaitement lancé leurs interclubs à Dottignies.

A

Dottignies pour la première journée des interclubs, les judokas brabançons ont enchaîné les victoires le week-end dernier. Premier bilan, plutôt positif.

D1 Sur la lancée des bons résultats obtenus récemment en individuel par Thomas Janssens, médaillé de bronze au National, et Maxime Vande Lanoitte, 3e au championnat régional, l’équipe première du JC Grez-Doiceau a remporté ses trois premières rencontres de l’annéee en interclubs. De quoi toujours permettre aux élèves de Dominique Janssens de rêver de la division d’honneur.

D2 Malgré une courte défaite face à l’équipe B du Gishi Jambes, le JC Rebecq est revenu de Dottignies avec la première place provisoire de sa division grâce à trois victoires convaincantes face à Namurois B, Florennes et le JC Louvièrois.

D3A Sans toutes ses élites, l’Inter Gembloux Wavre a parfaitement réussi ses débuts en D3A. Avec trois victoires en autant de rencontres, l’IGW démontre qu’il a toutes les qualités pour disputer la montée. Pour l’ABW Jodoigne, par contre, la tâche s’annonce un peu plus dure, même si Jonathan Wahlen et ses coéquipiers, vainqueurs à deux reprises ce week-end, peuvent encore envisager le podium final s’ils continuent sur ce rythme.

D3B Autre division, autre représentant de la province à avoir impressionné la concurrence: le Tori Incourt qui a décroché trois victoires en quatre rencontres. Tout l’inverse de l’équipe B de Grez-Doiceau qui s’est inclinée à trois reprises ce week-end, dont une fois contre... le Tori.

D4A Dernière équipe brabançonne engagée cette année, le JC Ottignies espérait sans doute mieux débuter la saison. Avec trois défaites en autant de rencontres, les Ottintois glissent à la 8e place du classement général provisoire, juste devant le JC Salm et la lanterne rouge de Lincent.