CYCLISME

Fabian Cancellara veut faire interdire le livre qui l’accuse de dopage mécanique

 Milan-Sanremo en 2008.
Milan-Sanremo en 2008.-Belga

L’ancien coureur cycliste Fabian Cancellara a exigé par l’intermédaire de ses avocats d’interdire la vente du livre de l’ancien coureur américain Phil Gaimon.

Celui-ci, dans Draft Animals, affirme que le Suisse a fait usage d’une fraude mécanique (moteur caché) lors de ses victoires au Tour des Flandres et à Paris-Roubaix en 2010 et à Milan-Sanremo en 2008.

«Nos avocats exigent de l’éditeur de Penguin Random House que la vente du livre soit immédiatement stoppée et que l’écrivain Phil Gamon s’excuse», a expliqué Armin Meier, manager de Cancellara, au journal Swiss Blick lundi.

Gaimon prétend que Cancellara utilisait un petit moteur. «Quand vous voyez les images, les accélérations de Cancellara ne sont pas naturelles», écrit-il. «Ce connard roulait probablement avec un moteur».

L’ancien mécanicien de Cancellara, Rune Kristensen, défend le Suisse. «Il est tout simplement impossible de tricher avec un moteur électrique. Si il avait été là, je l’aurais remarqué.»

Kristensen réfute également les affirmations de Gaimon selon lesquelles le vélo de «l’Ours de Berne» était rangé séparément des autres vélos. «Les vélos Fabian étaient traités de la même manière que les autres vélos. Il était donc impossible de dissimuler quoi que ce soit.»

L’Union Cycliste Internationale (UCI) a annoncé la semaine dernière qu’elle allait enquêter sur les accusations. «Parce que nous avons besoin de savoir exactement ce qui se passe ici», a déclaré David Lappartient, le président de l’UCI. «Je connais les rumeurs, mais nous devons maintenant enquêter.»