ACCIDENTS DE LA ROUTE

302 morts sur les routes wallonnes en 2016: un traumatisme à encadrer

 Au-delà de l’accident, les victimes doivent être en mesure de gérer les conséquences. L’AWSR a mis en place une cellule pour leur venir en aide.
Au-delà de l’accident, les victimes doivent être en mesure de gérer les conséquences. L’AWSR a mis en place une cellule pour leur venir en aide.-Com.

Un accident de la route peut s’avérer être un véritable traumatisme. Les victimes ont besoin d’être aidées tant sur le plan juridique que psychologique.