LIÈGE

Carole Matagne, qui a tout plaqué pour devenir comédienne, lance son «one belle-mère show» à Liège

Carole Matagne
Carole Matagne-D.R.

La comédienne hutoise Carole Matagne lance son one woman show cette semaine à Liège. Un spectacle grinçant sur les familles recomposées, sous le regard d’une jeune belle-mère. Le tout coécrit et joué par une ancienne toiletteuse pour chiens…

Ce n’est pas une blague. Carole Matagne tenait bien un salon de toilettage canin avant de devenir comédienne. Voilà sept ans qu’elle a choisi de se lancer dans ce qu’elle aime: la comédie. Aujourd’hui, elle s’apprête à voir décoller son premier one woman show.

«En fait, c’est un one belle-mère show», précise-t-elle d’emblée. Elle montera sur la scène de la Comédie en Île à Liège, ces 16, 17 et 18 novembre. «Après, je sens que l’année 2018 sera une bonne année. Ça va décoller.» C’est tout le mal qu’on peut lui souhaiter.

Belle-mère à 30 ans

Carole Matagne livre dans ce spectacle une part de sa propre existence, tout en maintenant la distance nécessaire. «Mon copain a un fils, mais qui n’est pas mon fils. J’ai une trentaine d’années et je suis belle-mère, donc.» La comédienne dépeint avec un brin de cynisme la situation dans laquelle elle se retrouve. Le point de vue est celui de la belle-mère, alors que la problématique des familles recomposées est souvent abordée sous l’angle des enfants.

«J’ai un copain, mais l’enfant qui va avec, je ne l’ai pas choisi», lâche-t-elle avec le sourire. «Non seulement je dois me taper l’enfant, mais en plus l’ex, qui reste dans les parages. Et la belle-mère occupe toujours la troisième place dans l’échelle d’amour de l’enfant, après les deux parents. Moi, je me retrouve à la quatrième, je pense que le chien m’a dépassée.»

Carole Matagne se montre volontairement provocante, de manière à déclencher des rires, parfois un peu gênés. «Mon personnage n’a aucun filtre, c’est ça qui est amusant. Lorsque je raconte une histoire à ma belle-fille (NDLR: l’enfant est une fille dans le spectacle), ça parle de sexe et je ne filtre absolument rien…»

Mis en scène par Mathieu Debaty

Ce «one belle-mère show» a connu une première mouture au printemps, avant d’être retravaillé en profondeur. Il a été coécrit et mis en scène par une autre Hutois bien connu, à savoir Mathieu Debaty. «Il a apporté énormément, j’adore son univers. C’est incroyable, nous sommes hutois, nous avons été à la même école, mais nous ne nous connaissions pas», s’étonne encore Carole Matagne.

Les représentations à la Comédie en Ile représentent une sorte de baptême du feu pour le spectacle, «que je travaille depuis une année environ, depuis la première idée jusqu’à l’aboutissement». Après, Carole Matagne le défendra lors de festivals, «comme à Rochefort ou Bastogne, sur les scènes ouvertes».

«Quelque chose me dit que ça va bien fonctionner, j’y crois beaucoup», lance Carole Matagne, que l’on sent déterminée. C’est souvent le lot de celles et ceux qui ont pris leur destinée en main pour vivre leur passion.

Le one woman show de Caroline Matagne sera joué ces 16, 17 et 18 novembre à la Comédie en Ile, rue Méan 11 en Outremeuse. Les représentations commencent à 20 h.

Infos et tickets sur le site de la Comédien en île.