WAREMME

On lui tire dans la tête pendant son jogging

Heureusement, le plomb s’est arrêté à 1 centimètre de la moelle épinière. Le joggeur s’en sort bien.
Heureusement, le plomb s’est arrêté à 1 centimètre de la moelle épinière. Le joggeur s’en sort bien.--

Jeudi soir, un jeune joggeur a été blessé à la tête par un tir à la carabine à plomb, rue des Prés. Il est hors de danger. L’auteur est toujours recherché.

Jeudi à 22 h, Sébastien Delvenne (21 ans) faisait son jogging dans la rue des Prés à Waremme quand il a subitement senti un coup à l’arrière du crâne alors qu’il se trouvait entre le funérarium François et le tennis club Longchamps. Le temps de relever la tête, il a vu passer une voiture Nissan avec, assis sur la fenêtre du passager ouverte, un jeune homme avec un sweat à capuche noir. «Il a d’abord cru à un coup de batte de base-ball quand son frère est venu le rechercher pour aller aux urgences à l’hôpital Joseph Wauters, évoque sa maman, Anouck Borremans. Quand je l’y ai rejoint, j’ai bien remarqué qu’il avait un trou à l’arrière de la tête et qu’il n’y avait bizarrement pas d’hématome.»

Le scanner a révélé la présence d’un plomb qui, après une trajectoire de 4,5 cm dans la tête du blessé, a heureusement été arrêté par l’os, en dessous de l’occipital. «Soit à 1 centimètre seulement de la moelle épinière, continue Anouck Borremans. Emmené au CHU, Sébastien a été opéré vendredi par un neurochirurgien qui a réussi à lui extraire le plomb. J’ai eu mon fils, ce samedi matin au téléphone, et il va mieux.»

Reste aux autorités policières et judiciaires à faire la lumière sur ce fait. «Malheureusement, Sébastien n’a pas su prendre note de la plaque d’immatriculation du véhicule. Il ne se connaît pas d’ennemis. Je pense qu’il s’agit d’un défi entre jeunes ou quelque chose du genre. D’après les réactions sur les réseaux sociaux, ce quartier a déjà essuyé plusieurs tirs à la carabine à plomb. Jusqu’ici, ce sont des chats qui en avaient été la cible.»

À lire dans L’Avenir Huy-Waremme de ce lundi, sur tablette, smartphone ou PC