MONDE

Deux activistes belges libérés au Japon

 (Photo prétexte)
(Photo prétexte)-AFP

Deux Belges, Kirsten de Kimpe et Clay, respectivement âgés de 23 et 22 ans, et le Néerlandais Peter Janssen, 32 ans, ont quitté leur cellule japonaise, annonce le comité néerlandais Dierennoodhulp.

Les trois individus étaient sous les verrous depuis le 22 octobre pour avoir protesté dans un delphinarium de Shirahama contre les mauvais traitements infligés aux dauphins.

Peter et Kirsten avaient plongé dans le bassin du Park Adventure World durant la représentation et avaient brandi des banderoles pour dénoncer la privation de libertés et le meurtre des dauphins. Les trois activistes, qui ont mené leur action au nom du Vegan Strike Group, ont ensuite été arrêtés par les autorités japonaises. Ils ont été relâchés vendredi, après s’être acquittés d’une amende de 11.338 euros.

«Nous les attendions dimanche ou lundi», indique Sandra van de Werd, du Comité Dierennoodhulp. Les trois jeunes devaient finalement rentrer chez eux ce week-end. «Ils vont bien», rassure Mme van de Werd.

Les activistes voulaient protester contre la maltraitance des dauphins à Taiji. L’endroit, qui appartient à la préfecture de Wakayama, est devenu mondialement célèbre en 2009 à la suite du documentaire oscarisé «The Crove». Celui-ci met en lumière les pratiques controversées des chasseurs de dauphins japonais. On y voyait les pêcheurs taper des barreaux en métal avec un marteau pour désorienter le sonar des animaux et ainsi conduire ceux-ci dans une crique. Ils sélectionnaient ensuite certains dauphins pour les delphinariums et abattaient les autres sans pitié.