AUTOS

Citroën va mettre 65 véhicules issus de son «Conservatoire» aux enchères le 10 décembre

 Voiture Citroen SM (carrosserie Heuliez) modèle 1973 - 1974 avec toit ouvrant (photo d’illustration)
Voiture Citroen SM (carrosserie Heuliez) modèle 1973 - 1974 avec toit ouvrant (photo d’illustration)-Reporters/Rue des Archives

La marque aux chevrons s’apprête à se défaire de toute une série de véhicules de collections qui composaient jusqu’ici son fameux «Conservatoire», connu aussi sous le nom de «Citroën Héritage».

Situé en banlieue parisienne à Aulnay-sous-Bois, «Citroën Héritage», anciennement appelé le «Conservatoire Citroën», est une véritable caverne aux trésors de la marque aux chevrons.

C’est en effet dans les entrailles de ce vaste bâtiment que sont entreposées quelque 400 pièces, ce qui en fait la plus importante collection de véhicules Citroën au monde. Depuis 1919 jusqu’à nos jours, ce sont donc des centaines de modèles qui retracent l’histoire de la marque, de façon tantôt chronologique, tantôt thématique.

Outre les modèles historiques bien connus, on y trouve également toute une série de prototypes, de concept cars, de maquettes et de séries spéciales.

Appelé à déménager dans quelques mois, ce véritable musée se trouve aujourd’hui obligé de se séparer de plusieurs modèles, 65 exactement, lesquels seront vendus aux enchères le 10 décembre prochain.

Le catalogue complet de la vente sera disponible le 20 novembre prochain, mais plusieurs pièces ont déjà filtré dans certains médias de presse spécialisée. C’est ainsi qu’une AX Mutine de 1992, une Méhari 4x4 ou encore une maquette de la Citroën Eco 2000 datant de 1984 seront mis en vente à des prix de départ compris entre 1000 et 20 000 euros.

Cette vente aux enchères se fera strictement en ligne (et par téléphone) le dimanche 10 décembre à partir de 14 h, par le biais de la Maison Leclère, spécialisée dans ce modèle de vente.