TOURNAI

La Wallonie lance des fleurs à la ville de Tournai

Les plaques «Wallonie fleurie» seront prochainement posées à l’entrée des villages et de la ville de Tournai.
Les plaques «Wallonie fleurie» seront prochainement posées à l’entrée des villages et de la ville de Tournai.-EdA - 302377466404

Tournai s’est distinguée lors de la remise des prix du premier concours organisé par la Région Wallonne, «Wallonie en fleurs».

Même si certains en doutent - on entend déjà les commentaires sur les réseaux sociaux! - Tournai est bel et bien fleurie et consacre du temps et de l’attention à ses espaces verts. Et quand on écrit «Tournai», on évoque non seulement le centre-ville, mais aussi les 29 villages de l’entité. On verra d’ailleurs, dans les prochaines semaines, «fleurir» à l’entrée de chacun d’entre eux - ainsi qu’à Tournai ville - une nouvelle plaque émaillée portant l’inscription «Wallonie en fleurs» au-dessus de trois fleurs stylisées.

Ces plaques sont le symbole de la reconnaissance du travail fourni par la Ville pour la mise en valeur de ses espaces verts. Elle ont été remises jeudi soir à Namur lors pour la clôture du concours «Wallonie en fleurs» organisé par la Wallonie et auquel participaient une centaine de communes. Ces dernières ont été distinguées d’une, deux ou trois «fleur(s) selon l’appréciation du jury qui s’est basé sur une grille d’évaluation comportant des critères de cotation très précis. Tournai appartient aux six communes wallonnes ayant eu la plus belle distinction: soit les trois fleurs.

Au-delà des espaces fleuris, le jury a tenu compte de la gestion globale de la commune pour l’environnement: origine des plantes, diversité botanique, pérennité des plantations, qualité de l’entretien, économie de l’eau, propreté, actions et collaboration avec la population, etc.

Une belle récompense pour le service des Espaces verts qui agit très souvent dans l’ombre et qui conserve le moral malgré les actes de vandalismes qui viennent trop souvent saper son travail.

Comme disait l’autre, quand c’est bien, il faut le dire aussi…

Suivez notre page L'Avenir Wallonie Picarde sur Facebook