RÉCIT

Fournier est plus drôle mort que vivant

 Jean-Louis Fournier se définit comme un «iconoclaste panthéiste», considérant l’émotion mystique et esthétique de même nature.
Jean-Louis Fournier se définit comme un «iconoclaste panthéiste», considérant l’émotion mystique et esthétique de même nature.-Reporters/Leemage

Après avoir fait défiler toute sa famille sous son humour incisif, l’auteur de «Où on va, papa?» s’imagine trépassé dans «Mon autopsie».

Suivez notre page Culture sur Facebook