Conflit en Syrie - 22 tués dans un raid aérien sur Deir Ezzor

(Belga) Au moins 22 personnes ont été tuées dans une attaque aérienne d'origine non identifiée lundi soir près de Deir Ezzor, ville de l'est de la Syrie tenue par les forces du régime de Damas, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Un responsable local syrien et la télévision d'Etat ont accusé la coalition menée par les Etats-Unis qui combat le groupe État islamique (EI) d'en être responsable, faisant état pour leur part d'un bilan de 14 tués et 30 blessés. L'EI contrôle une partie de Deir Ezzor, mais ce raid a touché un quartier tenu par le gouvernement, et pourrait être dû à une erreur, selon l'OSDH, ONG basée en Grande-Bretagne. Selon elle, 22 civils ont été tués dans le quartier de Al-Qusur, dans l'ouest de la ville, capitale de la province du même nom, riche en pétrole. Une source gouvernementale dans la ville, parlant à l'AFP sous couvert d'anonymat, et une reporter de la télévision d'Etat, ont accusé les États-Unis de ces frappes. Aucune réaction de la coalition n'était disponible dans l'immédiat, la nouvelle de ces morts n'ayant été connue que tard lundi soir. Les forces du régime syrien, soutenues par la Russie, ont repris le contrôle de l'essentiel de la ville de Deir Ezzor, après avoir rompu un siège de près de trois ans de l'EI dans plusieurs quartiers, en septembre. L'EI ne contrôle plus que moins de la moitié de la province de Deir Ezzor, son dernier bastion en Syrie après la perte de sa "capitale" Raqa, la semaine dernière. (Belga)