JUDO

Thomas Janssens s’offre Toma Nikiforov au National

Champion régional, Thomas Janssens (à droite) a gagné le droit de participer au National.
Champion régional, Thomas Janssens (à droite) a gagné le droit de participer au National.-FFBJ – Carlos Ferreira

Champion régional seniors, le Grézien Thomas Janssens devra sans doute se défaire de l’Olympien Toma Nikiforov pour décrocher l’or national.

Un an seulement après avoir décroché sa première qualification pour les finales nationales du championnat de Belgique seniors, Thomas Janssens (-100 kg) a encore fait mieux, dimanche dernier, lors du championnat régional organisé à Leuze-en-Hainaut. Et pour cause, là où il s’était contenté du bronze en 2016, le sociétaire du J.C. Grez-Doiceau a cette fois décroché l’or.

Versé dans la deuxième partie de tableau du tournoi, le fils et l’élève de Dominique Janssens s’est ainsi débarrassé de deux adversaires avant de venir à bout de Jonathan Wahlen (ABW Jodoigne) en demi-finale et Charles Capelle (Gishi Jambes) en finale. Un parcours sans faute qui lui a permis de remporter le titre régional pour la première fois de sa carrière chez les seniors.

Assuré de participer à nouveau aux finales nationales qui se dérouleront dans deux semaines à Herstal, Thomas Janssens aura toutefois fort à faire s’il veut décrocher une première médaille dans un championnat de Belgique. Surtout qu’un invité de marque en la personne de Toma Nikiforov, 17e mondial, sera présent pour décrocher un titre national qui manque à son palmarès.

Harmegnies pour un 7e titre?

Sélectionné en raison de ses bons résultats sur la scène internationale (il a notamment gagné le Grand Prix de Düsseldorf cette année, NDLR), Toma Nikiforov n’est pas le seul élite belge qualifié d’office pour le tournoi qui se déroulera à Herstal. Ainsi, Kenneth Van Gansbeke (-66 kg), 30e mondial et champion de Belgique en titre, a également été invité par la Fédération francophone belge de judo. Au grand dam d’un autre judoka du J.C. Grez-Doiceau, Maxime Vande Lanoitte, qui lui cédera sa place malgré une médaille de bronze acquise sur le tapis.

Autre élite, autre invitation, Benjamin Harmegnies (+100 kg), 38e mondial, constituera finalement la seconde chance de médaille pour le judo brabançon chez les hommes. À 27 ans, le judoka de l’Inter Gembloux-Wavre est en tout cas le principal favori à sa succession dans la catégorie reine. Ce qui lui permettrait de décrocher un 7e sacre national.

Enfin, côté féminin, deux judokas affiliées dans la province se sont qualifiées à Leuze-en-Hainaut: l’Intériste Lea Escoutay, vice-championne régionale et médaille de bronze lors du dernier National, et la Chaumontoise Frédérique Maertens, 3e à Tournai et quadruple championne de Belgique, ont bon espoir de monter sur le podium à Herstal.

Suivez notre page L'Avenir Brabant Wallon sur Facebook