GENAPPE

La fédération d’Extrême pétanque se cherche un terrain en BW pour ses championnats du monde

 La deuxième édition des championnats du monde d’Extrême pétanque aura lieu en Brabant wallon mais les organisateurs cherchent un terrain…
La deuxième édition des championnats du monde d’Extrême pétanque aura lieu en Brabant wallon mais les organisateurs cherchent un terrain…-ÉdA – Jacques Duchateau

La fédération internationale d’Extrême pétanque, présidée par Tom Blight, un habitant de Genappe, cherche un terrain vague en Brabant wallon pour organiser la deuxième édition des championnats du monde, au printemps prochain.

+ NOTRE WEBDOC| L’Extrême pétanque, la folie des grandeurs

Durant le week-end de Pentecôte, la fédération internationale d’Extrême pétanque organisera ses championnats du monde pour la deuxième année de suite. L’événement se déroulera sur deux jours.

Le président de la fédération, Tom Blight (Bousval), cherche un terrain pour organiser cet événement. «Nous étions sur une bonne piste avec la sablière de Mont-Saint-Guibert, qui aurait été un terrain absolument idéal, mais vu le tarif demandé par le propriétaire – 6 000€ pour deux jours –, nous avons renoncé car c’est hors de notre budget», explique-t-il.

Le Brabançon avait une autre piste, à Chaumont-Gistoux. «Le site des carrières Hoslet aurait également été un endroit idéal mais nous n'avons malheureusement pas réussi à convaincre le propriétaire de nous donner l’accès», poursuit-il.

"N'importe quel type de surface avec de la dénivelée" 

Il est donc à la recherche d’un terrain vague suffisamment grand pour pouvoir accueillir 1 000 personnes. «Tout type de surface est bienvenu: que ce soit du sable, des cailloux, de la terre, un bois, ça peut être un chantier qui n’a pas encore démarré...du moment qu’il y a un peu de dénivelée et des longues distances (jusqu’à 50 mètres) pour jouer.»

Si vous avez des contacts ou que vous connaissez des endroits similaires qui seraient à disposition, n'hésitez pas à les contacter: Tom Blight (tom@blight.be et/ou 0485 514 454).

La première édition, en 2017, avait eu lieu sur l’ancien site de Sidaplax à Gand.

Voici un aperçu de l'événement:

Déjà 32 équipes inscrites

Les championnats du monde, qui dureront deux jours, commenceront le samedi 19 mai. Trente-deux équipes de seize nations différentes vont s'affronter pour déterminer qui sera le champion du monde d’Extrême Pétanque 2018.

Actuellement, des équipes venant de Suède, de Pologne, de République tchèque, des Pays-Bas, du Luxembourg, d'Irlande, de Suisse, des États-Unis et de Belgique sont confirmées. Mais l’organisation espère encore inscrire les équipes supplémentaires du Danemark, du Royaume-Uni, d'Australie et d’Afrique du Sud. "Le but est de faire mieux et plus grans que l'année passée

Suivez notre page L'Avenir Brabant Wallon sur Facebook