ESPAGNE

Deuxième crash d’avion militaire en cinq jours: le pilote tué

 -
--Reporters/DPA

Un avion de chasse F-18 s’est écrasé, tuant son pilote, mardi au décollage près de Madrid, deuxième accident de la sorte après celui d’un Eurofighter qui avait également coûté la vie à son pilote jeudi dernier.

L’avion s’est écrasé près de la base militaire de Torrejon de Ardoz, à une vingtaine de kilomètres de Madrid, «à cause d’une perte de puissance de l’appareil», selon un communiqué du ministère de la Défense.

«A cause du sinistre, qui s’est produit pendant la manœuvre de décollage, le pilote de l’avion est décédé. Il n’y a pas d’autre victime suite à l’accident», indique le ministère qui précise que le pilote, Fernando Pérez Serrano, était âgé de 26 ans.

Le chef du gouvernement Mariano Rajoy et la ministre de la Défense Maria Dolores de Cospedal ont tweeté leurs condoléances à la famille du pilote.

Il s’agit du deuxième accident d’un avion militaire en moins d’une semaine en Espagne après le crash jeudi d’un Eurofighter à l’atterrissage sur une base aérienne à 300 km de Madrid, après avoir participé au défilé de la fête nationale.

Deux avions de type Eurofighter s’étaient déjà écrasés en Espagne en 2010 et 2014. A chaque fois, un des occupants de l’appareil avait trouvé la mort dans l’accident.

Le dernier accident mortel impliquant un F-18 en Espagne remonte à l’an 2000, quand deux de ces avions s’étaient écrasés après être entrés en collision, tuant l’un des deux pilotes.