Division 1 - Play-off I - National

D1A

Deux semaines n’ont pas suffi à Vanhaezebrouck pour modeler Anderlecht à son image, avant de défier Malines

 ANDERLECHT, BELGIUM – OCTOBER 03: Herman Van Holsbeeck general manager of RSC Anderlecht and Hein Vanhaezebrouck new head coach of Rsc Anderlecht during his presentation on the Constant Vanden Stock stadium, in Anderlecht, 03/10/2017. (Photo by Jimmy Bolcina/Photo News
ANDERLECHT, BELGIUM – OCTOBER 03: Herman Van Holsbeeck general manager of RSC Anderlecht and Hein Vanhaezebrouck new head coach of Rsc Anderlecht during his presentation on the Constant Vanden Stock stadium, in Anderlecht, 03/10/2017. (Photo by Jimmy Bolcina/Photo News-Photo News

Hein Vanhaezebrouck veut s’imposer à Malines vendredi soir pour son premier match à la tête d’Anderlecht. «Et si la manière est en plus au rendez-vous, c’est encore mieux. Mais le plus important est de revenir avec les trois points.»

Depuis l’annonce du passage d’Hein Vanhaezebrouck de La Gantoise à Anderlecht, deux semaines se sont écoulées avec la trêve internationale. Le mentor flandrien n’a ainsi pu compter sur l’entièreté de son groupe, mais il a pu faire connaissance avec son staff et le reste de ses joueurs. «Ce fut assez court comme période. Nous avons essayé de changer quelques petites choses, mais ce sont surtout des détails. L’avantage par contre est d’avoir pu travailler en petits groupes. L’intégration se passe ainsi plus vite et l’on apprend plus vite à se connaître. Lorsque je disposerai du noyau complet, nous pourrons voir une grosse différence. Pour jouer le football que nous voulons, nous avons besoin de temps. Mais si tu joues à Anderlecht, tu es capable de tout faire en principe. Le groupe est en tous les cas prêt à travailler dur. Au vu des résultats des tests physiques, certains sont au point, d’autres doivent encore travailler leur condition, mais c’est comme ça dans tous les clubs. La seule différence avec mon prédécesseur, c’est que les entraînements sont plus longs.»

Le premier test pour Hein Vanhaezebrouck se jouera donc à Malines, 13e avec 8 points avant cette 10e journée de championnat. Les Mauves occupent eux la 7e place avec 15 unités. «Gagner à Malines reste toujours un défi. Je m’attends à une partie difficile devant 17.000 supporters toujours derrière leur équipe. Je suis curieux de voir la réaction de mes joueurs. J’ai vu de bonnes choses à l’entraînement, ils doivent maintenant confirmer en match.»