CULTURE

Le Goncourt dévoile sa sélection: voici les 8 derniers romans en lice

 Non seulement le choix s’est passé «dans une grande sérénité», mais les dix membres du jury ont réussi à se mettre d’accord «à une vitesse stupéfiante» selon Bernard Pivot, le président de l’académie Goncourt.
Non seulement le choix s’est passé «dans une grande sérénité», mais les dix membres du jury ont réussi à se mettre d’accord «à une vitesse stupéfiante» selon Bernard Pivot, le président de l’académie Goncourt.-AFP

Le jury du prix Goncourt a choisi de dévoiler sa sélection de huit romans en lice hors de France, à Francfort.

Pour la troisième fois de son histoire, le jury du prix Goncourt a choisi de dévoiler ce mercredi sa sélection de huit romans en lice hors de France, à Francfort, où se déroule jusqu’à dimanche la plus grande foire du livre du monde.

Non seulement le choix s’est passé «dans une grande sérénité», mais les dix membres du jury ont réussi à se mettre d’accord «à une vitesse stupéfiante», a souligné Bernard Pivot, président de l’académie Goncourt.

Deux fois seulement jusqu’ici, le jury Goncourt s’était ainsi «décentralisé»: en 2012, il s’était déplacé à Beyrouth pour annoncer ses finalistes, et en 2015 il avait symboliquement choisi de présenter son ultime sélection au musée du Bardo, à Tunis, cible d’un attentat ayant fait 19 morts.

Il n’en reste que huit

Des quinze romans en lice au départ, il n’en reste que huit dont «L’art de perdre» (Flammarion), d’Alice Zeniter, un récit puissant sur les non-dits de la guerre d’Algérie racontant le destin d’une famille française dont le grand-père fut harki. Figurent également «Un certain M. Piekielny» de François-Henri Désérable, «La Disparition de Josef Mengele» d’Olivier Guez, «Tiens ferme la couronne» de Yannick Haenel, «Bakhita» de Véronique Olmi, «Niels» d’Alexis Ragougneau, «Summer» de Monica Sabolo et «L’ordre du jour» d’Éric Vuillard.

L’académie Goncourt, qui décerne le plus prestigieux des prix littéraires du monde francophone, se compose également de Pierre Assouline, Tahar Ben Jelloun, Françoise Chandernagor, Philippe Claudel, Paule Constant, Didier Decoin, Virginie Despentes, Patrick Rambaud et Éric-Emmanuel Schmitt. Le jury, complété par deux anciens lauréats du prix, la franco-marocaine Leila Slimani et Jérôme Ferrari, doit se réunir de nouveau le 30 octobre pour désigner ses quatre finalistes. Le prix Goncourt sera enfin décerné à Paris le 6 novembre.

La liste du Goncourt n’a retenu aucun premier roman.

Suivez notre page Culture sur Facebook