FRASNES-LEZ-ANVAING

La Commune entièrement bloquée

 Les grévistes réunis devant l’entrée « symbolique» de l’hôtel de ville venaient de toute la région.
Les grévistes réunis devant l’entrée « symbolique» de l’hôtel de ville venaient de toute la région.-ÉdA – 302296392175

Le rouge était mis. En vingt ans, le bourg n’avait jamais connu pareille«déferlante» syndicale. Bien sûr, Jean-Luc Crucke est le ministre wallon du Budget…

L’action menée mardi matin par la CGSP a surpris le personnel de l’administration communale et du CPAS de Frasnes-lez-Anvaing, qui n’a pu prendre ses fonctions. À l’exception de l’une ou l’autre personne participant au mouvement, les ouvriers et les employés ont dû se résoudre à rentrer chez eux.

Des piquets de grève étaient présents devant l’hôtel de ville, à trois endroits différents, mais aussi à l’arrière du bâtiment communal, à la rue de la Fauvette, devant le siège du CPAS (ancienne Maison du Sucre) et devant le dépôt communal à la route de Moustier. Craignant sans doute que les usagers pensent qu’il était associé à l’action, le recypark situé juste à côté a choisi de fermer ses grilles vers 9 h 20, alors qu’il était jusque-là ouvert.

L’administration communale n’est donc pas accessible aux visiteurs. À la Maison de retraite, le service était assuré. «On a une réunion du comité social ce soir. On ne va trop rire, parce qu’il y a toujours des gens qui viennent et des dossiers à préparer en dernière minute», regrettait Carine De Saint-Martin, la présidente du CPAS.

La tournée des immondices de mardi (Saint-Sauveur, Buissenal et Oeudeghien) a été reportée à ce jeudi.

Les grévistes étaient venus de toute la Wallonie picarde: Ipalle, Les Marronniers (Tournai) ou Cosucra-Pecq « par solidarité».

L’ampleur inhabituelle de la manifestation s’explique dans la mesure où Frasnes-lez-Anvaing est depuis quelques semaines la commune du ministre wallon MR du budget Jean-Luc Crucke.

Suivez notre page L'Avenir Wallonie Picarde sur Facebook