CYCLO-CROSS

Le cross avant tout pour le seul plaisir

Le cyclo-cross de l’Enclus a été une formidable réussite samedi. Sur un superbe tracé, toutes les catégories d’âge ont pris un maximum de plaisir.

Avec plus de 300 inscrits, Luc Vanrokeghem et ses amis de la Ligue LRC pouvaient tirer un bilan tout à fait positif de leur organisation de ce dernier samedi. Le cyclo-cross de l’Enclus, mis sur pied avec la précieuse collaboration du Braquet d’Orroir, devient une belle référence dans la région, à tel point que les coureurs professionnels de l’équipe Sunweb, Kevin Pauwels en tête, se sont servis du superbe parcours dessiné par Ronny Naessens pour leur entraînement de mercredi. Et pourtant, contrairement aux activités fédérales, en LRC tout est fait pour que le plaisir soit la principale motivation des participants. Les licences sont bon marché, tout comme les inscriptions ou encore les exigences en termes de matériel. Les plus jeunes trouvent aussi un tremplin idéal pour goûter à la discipline sans tomber dans le piège de la championite. On retrouvait ainsi quelques régionaux dont le Dottignien Massimo Vandendriessche dans épreuves réservées aux enfants à partir de six ans. Kimberlay Duquennoy, qui compte un solide palmarès tant sur route que dans les labourés, trouve toujours en LRC un bon moyen de s’amuser quand ses études lui permettent de courir. Dans la catégorie A plus, qui correspond à celle des espoirs, on retrouvait aussi Nicolas Moreau, qui vient de délaisser la route, et le Péruwelzien Pierre Szlapa: «Le cyclo-cross est à la fois un moyen de s’amuser et se motiver. En LRC, je peux viser le podium et mes courses me permettront de bien préparer mon passage chez les espoirs au sein de la nouvelle équipe dirigée par Dany Sclacmender.» La belle organisation enclusienne espère aussi susciter des vocations parmi des jeunes qui pourront encore goûter au cyclo-cross le 25 novembre prochain à Arc-Wattripont.

Suivez notre page Wallonie Picarde Sports sur Facebook