Proximag

La JCI fait son cinéma

Les vendredi 22 et samedi 23 septembre, la Jeune chambre internationale de Bastogne organisait sa seconde édition du CinéAstres, un festival au cours duquel une série de films cultes sont projetés dans le ciel du parc Élisabeth de Bastogne.

«Nous y diffusons des films populaires, comme cette année «Rasta Rockett», «Le livre de la jungle» ou encore «Coup de foudre à Notting Hill», explique Émilie Fox, présidente de la JCI depuis le mois de janvier. Je suis très satisfaite du travail accompli par section. Nos 19 membres et 5 candidats membres sont très motivés pour mener à bien les activités organisées durant l’année», explique la présidente. Outre son festival de cinéma, la JCI de Bastogne organise depuis huit ans le Nut’s Night Run, une course à pied nocturne dans les rues de Bastogne. «Cette année, pour renouveler l’attrait du parcours et mettre en valeur la ville de Bastogne, le circuit passait par des endroits et bâtiments insolites, comme le Musée en Piconrue, la caserne, le War Mueum, la haute-école Henallux ou encore l’ICET», explique la présidente, déjà occupée à préparer son troisième rendez-vous: le 25e Mondial d’improvisation théâtrale. «Le Mondial pose ses valises en Belgique, et nous avons le privilège de l’accueillir à la salle Jean XXIII le 31 octobre», se réjouit-elle. Au cours du mois de janvier, Émilie Fox passera le flambeau au 37e président de l’histoire de la Jeune Chambre de Bastogne. «La JCI de Bastogne, appelée JCE jusqu’en 2005, a été imaginée en 1979 par celui qui allait devenir son premier président Franz Dufoing, entouré à l’époque par ses amis Christian Lodomez, Paul Bechet et Gabriel Moinet», rappelle Émile Fox. Depuis cette date, plus de 130 membres ont fréquenté l’ASBL pour servir sa mission sociale. Les nouvelles recrues restent les bienvenues.

jcibastogne30@gmail.com