Se retrouver deux fois devant le juge en l’espace d’une semaine, ce n’est pas chose courante pour une personne quelconque, ni une habitude du tribunal correctionnel de Tournai.