MOBILITE

Désormais, les cyclistes comptent rue de la Loi

Désormais, les cyclistes comptent rue de la Loi

Les vélos sont dénombrés en temps réel sur la borne, qui indique chaque passage du jour et de l’année en cours. Cabinet Smet

433 cyclistes rue de la Loi depuis ce jeudi matin? Désormais, Bruxelles sera certaine de ces chiffres puisqu’une borne compte en temps réel chaque vélo qui passe là-bas. Le but: montrer au cycliste qu’il compte et objectiver les chiffres pour une politique plus globale.

La première borne de comptage vélo de Bruxelles a été inaugurée ce 14 septembre dans la rue de la Loi. Le but de cette installation: objectiver les flux cyclistes sur la piste cyclable de l’axe pénétrant, l’une des voies les plus fréquentées de la capitale par les vélos.

Les écrans du compteur affichent deux données en temps réel: d’une part le nombre de cyclistes qui le franchissent chaque jour, de l’autre le total de passages à vélo par an. Ces mesures seront reprises sur la plateforme open data de la Région.

Une communauté

Désormais, les cyclistes comptent rue de la Loi
Pascal Smet: «Les bornes montrent aux automobilistes que de nombreuses personnes ont fait un choix conscient pour une mobilité différente». Cabinet Smet
«Les exemples dans d’autres villes européennes et belges démontrent l’utilité des compteurs vélo en termes de sensibilisation et motivation des cyclistes. Ils renforcent le sentiment de communauté parmi les cyclistes et montrent aux automobilistes que de nombreuses personnes ont fait un choix conscient pour une mobilité différente à Bruxelles au lieu d’être au quotidien dans les embouteillages de la rue de la Loi», plaide Pascal Smet, Ministre bruxellois (sp.a) de la Mobilité.

Smet explique par ailleurs que les compteurs vélo «fournissent également un grand nombre d’informations utiles en temps réel sur le flux de cyclistes dans la ville, qui pourront être utilisées à l’avenir».

10 autres bornes sont prévues sur les itinéraires cyclables bruxellois: le canal, l’avenue de la Couronne et le boulevard Général Jacques seront entre autres équipés.

«Les cyclistes sont importants»

«Nous comptons depuis des années le nombre de cyclistes dans la Région. L’observatoire du vélo constate d’ailleurs chaque année une augmentation spectaculaire. Soutenir cette tendance et la valoriser visiblement est une très bonne chose», assure Remco Ruiter, directeur de ProVelo. «Une politique cycliste intégrée se démarque avec un bon monitoring parce que “Si vous ne comptez pas, vous ne comptez pas”. La Région démontre avec le placement de ces compteurs que les cyclistes sont importants, et que leur nombre doit continuer à augmenter».

Tom Berger, directeur de Cyclo, ne dit pas autre chose: «Ce projet envoie un signal clair: les cyclistes comptent! Bruxelles verra le nombre de cyclistes exploser partout où seront implémentées des pistes cyclables confortables, sûres et séparées du trafic».

Désormais, les cyclistes comptent rue de la Loi
Les associations cyclistes se réjouissent de l’implantation de cette borne de comptage rue de la Loi. Cabinet Smet