MOBILITÉ

Modalizy: toute la mobilité dans une seule carte de payement

 La carte Modalizy permet de régler toutes les solutions de mobilité: où que vous soyez, elle paye puis elle rassemble les preuves de payement sur un seul document comptable.
La carte Modalizy permet de régler toutes les solutions de mobilité: où que vous soyez, elle paye puis elle rassemble les preuves de payement sur un seul document comptable.-EdA - Julien RENSONNET

La carte de payement Modalizy centralise toutes les solutions de mobilité «en un seul document comptable». Doublée d’une app de géolocalisation, elle permet d’utiliser sans distinction les transports en commun, les parkings publics, le taxi, les voitures et vélos partagés ou Uber. Et donne même accès aux espaces de coworking.

La mobilité ne peut plus se résumer à la voiture. Train, métro, tram et bus nous viennent évidemment en tête lorsqu’on cherche une solution alternative. Mais là aussi, le terrain de jeu reste trop réduit pour 2017. Car le numérique a propulsé de nombreux acteurs sur les routes, comme les voitures, vélos et mobylettes partagées, les parkings flexibles ou les chauffeurs Uber...

Problème: tous ces acteurs requièrent une inscription, un abonnement ou une application. Ce qui, au mieux, augmente l’épaisseur de votre porte-cartes. Et au pire, détourne ceux que technologie et nouveauté rebutent. La solution à ces allergies au changement (et à la congestion de nos villes) pourrait venir en partie d’une nouvelle carte de payement : Modalizy.

Modalizy: toute la mobilité dans une seule carte de payement Villo! est déjà partenaire de Modalizy: ça signifie que vous récupérez la TVA de votre course. -EdA - Julien RENSONNET Terminé, les notes de frais, les pertes et oublis

Lancée «sur le mode start-up» par le distributeur belge de carburant Octa+, Modalizy paye en une seule carte MasterCard tous les services de mobilité du marché. Elle peut aussi s’utiliser à l’étranger, dans 12 pays. De plus, Modalizy dope son service d’une app qui, sur le modèle de la très pratique CityMapper, vous renseigne immédiatement sur les solutions de mobilité à proximité, où que vous soyez. Elle rassure aussi les sédentaires sur les offres et leurs mécanismes. Au contraire du concept du concurrent Olympus, qui repose sur la carte Mobib, Modalizy ne se contente pas des acteurs localisés près des gares.

«Modalizy se destine aux entreprises et indépendants. Le service combine trois avantages», argue Alain Allyn, business development manager. «1: une simplification administrative puisqu’un seul document comptable est émis en fin de mois». Terminé donc, les notes de frais, les pertes et oublis. «2: des données de mobilité disponibles pour l’entreprise. Combien parcourent les employés, par quel biais, combien coûte le parking... 3: la récupération de la TVA chez les partenaires». On ajoutera que, contrairement à une carte de crédit classique, Modalizy n’autorise pas ses bénéficiaires à se taper la cloche aux frais de la princesse.

Coworking aussi

Alors que Modalizy tourne depuis mars 2017, TEC, De Lijn, ZenCar, Villo, Li Bia Velo, BePark, Interparking ou Carasap sont déjà dans le bateau. «J’essaye d’y adjoindre la STIB et la SNCB», concède Allyn, «mais les grandes entreprises publiques sont parfois plus délicates à convaincre».

«

Si tous les matins, je me mets dans ma bagnole sans me poser de question, ça ne marchera jamais!

»

Modalizy: toute la mobilité dans une seule carte de payement Le but ultime de Modalizy? «Pousser le client vers le multimodal». -EdA - Julien RENSONNET Autre service très pratique offert par Modalizy: l’accès aux espaces de coworking. Pas bête: ça peut permettre aux travailleurs d’éviter les files en heures de pointe sans perdre de temps de travail. L’employeur ne devrait pas y voir de problème...

«Le but ultime», assure Alain Allyn, «c’est de pousser le client vers le multimodal. Le Belge est trop peu au courant des multiples solutions de mobilité offertes. Quoi de plus rapide et confortable que le train pour relier Central et Midi à Bruxelles? Ou venir au centre depuis Watermael? Il faut essayer! Si tous les matins, je me mets dans ma bagnole sans me poser de question, ça ne marchera jamais! La mobilité de demain passera par là, car le coût du modèle actuel est trop élevé, économiquement et socialement, en termes de bien-être au travail. Le tout-à-la-voiture n’a plus de sens».

Trois questions à Alain Allyn, business development manager chez Modalizy

Modalizy: toute la mobilité dans une seule carte de payement Alain Allyn, de Modalizy, appuie sur la simplification administrative permise par la carte. -EdA - Julien RENSONNET Quel est l’utilisateur-type de Modalizy?

On vise les travailleurs qui bougent, pas les sédentaires. Ils sont généralement localisés dans les grandes villes, où ils doivent jongler avec diverses solutions de mobilité et les combiner. Je dirais aussi que le service s’adresse davantage aux voyageurs occasionnels à qui l’abonnement, quel qu’il soit, reviendrait trop cher.

Quel est le voyage-type que Modalizy permet?

Le client démarre de Wavre. Il apprend qu’un sommet européen bloque tout. Il s’arrête à la gare de Wavre, paye le parking via la carte et prend le train jusqu’à Schuman. Puis il achète son ticket de métro à la borne de la STIB, dans une station qu’il localise via l’app. Le soir, s’il est pressé ou trop tard, il rentre en taxi ou avec Uber. Sinon, le train.

Pourquoi un fournisseur de carburant comme Octa+ lance-t-il un tel service?

Le secteur de l’énergie n’est plus vraiment porteur depuis 10 ans. Il y a 7 ans, nous avons donc élargi notre offre au gaz et à l’électricité verte. Depuis 2016, nous détenons majoritairement le fabricant de bornes de recharge électrique Blue Corner. C’est la stratégie d’une mobilité plus durable: en tant que pétrolier, nous savons que la voiture individuelle n’est pas l’avenir. D’ailleurs, nous n’imposons pas le carburant Octa+ dans la carte essence qui accompagne Modalizy: ce qu’on vend, c’est la mobilité.