«Comme des hommes»

Jadot (en bleu) sait qu’il doit muscler son jeu. ÉdA – Christophe Béka

Une bonne discussion permet souvent de remettre les choses à plat. C’est ce qui s’est passé mardi dans un vestiaire cinacien critique et critiqué.