JUDICIAIRE

Les meurtriers du postier d’Onhaye, José Dejimbe, seront rejugés en octobre

 En mars 2003, José Dejimbe était massacré en son domicile d’Onhaye pour faciliter le vol.
En mars 2003, José Dejimbe était massacré en son domicile d’Onhaye pour faciliter le vol.-ÉdA

En mars 2003, José Dejimbe était massacré en son domicile d’Onhaye pour faciliter le vol. Après de longues péripéties judiciaires et 14 ans, deux des trois auteurs étaient condamnés mais ils ont fait appeL

Les deux meurtriers présumés de José Dejimbe, un ancien postier d’Onhaye âgé de 52 ans, seront prochainement rejugés par la cour d’appel de Liège.

Ils avaient écopé de 12 ans de prison pour meurtre par la justice dinantaise 14 années après les faits. Une première audience d’introduction du dossier aura lieu le 19 septembre.

José Dejimbe, un postier à la retraite âgé de 52 ans habitant à Onhaye (province de Namur) avait été agressé chez lui la nuit du 8 au 9 mars 2003 et était décédé quelques heures après son agression.

Après plusieurs mois d’enquête, trois suspects avaient été identifiés. L’un d’eux était décédé avant d’être jugé.

Mais la procédure judiciaire avait été exceptionnellement longue et, après de multiples étapes devant diverses juridictions, le dossier avait été jugé par la chambre criminelle du tribunal correctionnel de Dinant en février 2017. Rodrigue M. et Ludovic P. avaient été condamnés à 12 ans de prison après avoir été reconnus coupables d’un meurtre commis pour faciliter le vol.

Les modalités du déroulement du procès seront définies lors de l’audience d’introduction qui se tiendra le 19 septembre devant la 18e chambre de la cour d’appel de Liège. L’affaire pourrait être examinée au fond le 24 octobre prochain.

Suivez notre page L'Avenir Namur sur Facebook