FOOTBALL

Sven Kums en défense et exclu: René Weiler en colère par les questions des journalistes

L’entraîneur d‘Anderlecht s’est montré passablement énervé lors de son interview d’après-match au micro de RTL Sport après la défaite de son équipe au Bayern Munich hier soir (3-0) lors de la première journée de Ligue des Champions.

René Weiler a piqué une petite colère face aux caméras de RTL après qu’un journaliste l’a interrogé sur le positionnement de l’attaquant Sven Kums… en défense centrale. L’ancien Gantois ayant été exclu après 10 minutes de jeu et ayant provoqué un penalty par la même occasion.

Ainsi, à la question de savoir s’il referait la même chose, à savoir placer Sven Kums en défense centrale, le Suisse s’est montré très ferme et énervé. «Prochaine question, ça m’énerve. Prochaine question», a-t-il lancé d’un ton sec.

+ INTERVIEW POUR NOS ABONNÉS | «Kums? Une erreur impardonnable»

René Weiler a ensuite abordé le penalty. «C’est une erreur, Lewandowski ne peut pas passer comme ça, c’est clair, a-t-il commenté. C’était dur pour l’équipe de jouer à dix pendant 80 minutes face à un tel adversaire mais les joueurs se sont bien débrouillés. C’est très compliqué de venir faire un résultat ici dans de telles circonstances. C’est la vie, c’est le football.»

«On a pourtant bien réagi et on aurait pu marquer mais on a manqué de réalisme. On a fait un très bon match à 10. On doit accepter le scenario mais j’ai vu une équipe qui s’est bien battue», a ponctué René Weiler.

Pas sûr que ces quelques explications contentent la direction mauve et les supporters anderlechtois.