MOUSCRON

Mort d’Alfred Gadenne: Nathan, un jeune homme calme, équilibré… qui voulait épargner sa maman?

L’assassin présumé d’Alfred Gadenne est décrit comme un garçon calme et normal.
L’assassin présumé d’Alfred Gadenne est décrit comme un garçon calme et normal.-D.R.

Nathan Duponcheel tenait Alfred Gadenne pour responsable du suicide de son papa en 2015. Il a attendu sa victime avec un cutter.

 

 

L’incompréhension est grande quant au mobile supposé de l’assassinat présumé d’Alfred Gadenne. Tant en raison de la disproportion de l’acte qu’au regard de la personnalité du jeune homme plutôt décrit comme quelqu’un de calme et normal.

«Un jeune qui avait l’air équilibré, normal, qu’on n’aurait pas pu imaginer commettre un tel acte», nous dit quelqu’un qui le côtoyait de temps en temps.

«Un gamin sans histoire, très apprécié», insiste une personne qui l’a côtoyé quand il travaillait cet été comme étudiant au service des espaces verts de la ville de Mouscron.

Car le jeune assassin présumé avait pu décrocher des jobs dans sa ville ces deux dernières années, aux espaces verts mais aussi dans le cadre de l’opération «Été solidaire» mise en place par le service des Affaires sociales. Où il avait donné entière satisfaction.

 

 

À 18 ans pour épargner la maman?

Si Nathan semble tenir Alfred Gadenne pour responsable du suicide de son papa, il s’est passé plus de deux ans entre le décès d’Olivier Duponcheel et l’assassinat commis par son fils. Il n’est pas exclu que l’auteur présumé ait attendu sa majorité pour passer à l’acte afin de ne pas impliquer sa maman, employée à la commune de Mouscron.

S’il avait été mineur, elle aurait été civilement responsable des actes de son fils.

Un psychiatre sera désigné assez rapidement sans doute afin de déterminer si le jeune homme est responsable de ses actes ou pas.

Il passera devant la chambre du conseil vendredi à Mons.