«On travaillait dur à Athus , mais l’ambiance était unique»

 Yvon Hansen, de Wolkrange, a travaillé très jeune comme serpenteur à l’usine d’Athus.
Yvon Hansen, de Wolkrange, a travaillé très jeune comme serpenteur à l’usine d’Athus.-EDA Claudy Petit

Jeune «serpenteur» à Athus, Yvon Hansen, de Wolkrange (Messancy), rit encore 45 ans après des multiples anecdotes vécues à l’usine d’Athus qui ferma ses portes il y a 40 ans.

Suivez notre page L'Avenir Luxembourg sur Facebook