MOBILITÉ

On a testé MaestroMobile, le jeu qui vous fait sauter dans le train de la mobilité d’aujourd’hui

Contrairement au train, le métro est très utilisé par les Bruxellois pour leur déplacement dans la ville. Pourtant, il est loin de concurrencer son grand frère ferré niveau confort, rapidité et amplitude de déplacement. MaestroMobile permet de s’en rendre compte. EdA - Julien RENSONNET

Train, métro, vélo, marche, voiture partagée... La mobilité de 2017 est à l’intermodalité. Mais trop de Belges restent «analphabètes» à ces solutions, dopées par les app numériques. Le «serious game» MaestroMobile prend Bruxelles comme terrain de jeu pour convaincre les réticences. En voiture Simone!

En amont de la Semaine de la Mobilité, L’Avenir a testé le «serious game» MaestroMobile. Ce jeu de piste malin, déployé à l’échelle de Bruxelles, pousse ses participants à changer leurs habitudes de déplacement. Comment? En érigeant l’intermodalité comme objectif ultime.

Le jeu sacre en effet les équipes qui rejoignent les 10 points géographiques disséminés dans la capitale en utilisant un maximum de moyens de transport. De quoi les mettre dans le bain. Et les convaincre des bienfaits respectifs du train, du bus, du tram, de la voiture partagée, du vélo, de la marche ou... du bateau. Récit.

 

+ LIRE AUSSI | «95% de la population sont des analphabètes de la mobilité»

+ MaestroMobile est un serious game conçu par le bureau d’étude Espaces-Mobilités, Wannaplay, Springtime et Tracé Libre. Sa prochaine édition bruxelloise a lieu ces 21 et 22 septembre 2017 depuis les Halles Saint-Géry. Le jeu coûte 65€ par personne mais est complet. La version testée est une version Beta réduite à 4 destinations au lieu de 10.

+ Retrouvez également sur le site de MaestroMobile la « boîte à outils » mobilité qui décrypte et liste pour vous les différents moyens de transport disponibles à Bruxelles: transports en commun, voitures et vélos partagés, payement, applications mobiles...

 

À 10h35, le train est complètement vide