FOOTBALL P2A

Le Couthuin nouveau dispose de solides arguments

 À Xhoris, Couthuin a montré de belles choses.
À Xhoris, Couthuin a montré de belles choses.-Léva

Couthuin a montré de belles dispositions à Xhoris où il n’aurait pas volé un premier succès qui ne saurait tarder s’il poursuit de la sorte.

Sur la feuille de match dimanche à Xhoris, seuls cinq Couthinois sur quinze étaient déjà présents lors du défunt exercice: Laloux (alors doublure de Haumont), Declerc (aligné sur le flanc droit défensif), Baucamp (une des pointes du triangle médian avec Bellafqih et Niedt), Palluoto (toujours redoutable en pointe) et le nouveau capitaine Colon (chargé d’animer le flanc gauche offensif).

Les Canaris ont donc clairement changé de visage durant l’entre-saison et celui qu’il présente aujourd’hui est séduisant car s’il a conservé les vertus (combativité, esprit de corps) qui ont fait sa renommée, il a aussi haussé son niveau technique avec l’apport des Asselborn, Ponzo, Bellafqih ou encore Niedt. Sans complexe, sûr de ses qualités, Couthuin a montré de belles choses à Xhoris où il n’est jamais aisé de développer son jeu. Mais il a aussi laissé paraître quelques manquements qu’il faudra rapidement corriger pour être réellement performant. «Nous devenons une vraie équipe de P2A qui parvient à mettre son bleu de travail tout en soignant la circulation du ballon», appuyait Fabrice Pavone, qui se disait fier de ses joueurs. «Dans un contexte difficile, ils ont fait preuve de caractère pour revenir deux fois au score. Pour ce qu’ils ont montré, pour les efforts fournis et les occasions qu’ils ont forcées, mes hommes auraient mérité de l’emporter», notait le T1, qui était aussi lucide face aux quelques errements défensifs dont l’adversaire n’avait (heureusement) pas suffisamment profité. «C’est vrai, des longs ballons dans notre dos mal négociés en début de partie alors que nous étions prévenus, et un mauvais repositionnement à deux ou trois reprises en deuxième période sont des choses à corriger. L’équipe se met en place depuis quelques semaines mais sa croissance n’est pas terminée…»

Même si Couthuin n’est donc pas encore tout à fait prêt, un succès serait le bienvenu la semaine prochaine à la maison face à Seraing pour vraiment lancer une saison qui devrait donner du bonheur aux supporters couthinois…

Suivez notre page Verviers Sports sur Facebook