ULTRA-TRAIL

La dream team namuroise bien arrivée à Chamonix

 Pascal Van Der Veken, Étienne Maniquet et Didier Boqué, au petit matin, sur le podium de l’UTMB à Chamonix.
Pascal Van Der Veken, Étienne Maniquet et Didier Boqué, au petit matin, sur le podium de l’UTMB à Chamonix.--

Une équipe de trois Namurois participait à une des courses de l’UTMB. Ils ont bouclé (dur dur quand même) les 119 km de la TDS.

Pascal, Étienne et Didier connaissent bien l’ultra-trail. Et bien le massif du mont-Blanc pour y avoir couru de nombreux trails. Pourtant, mercredi et jeudi, ils ont tous les trois galéré entre Courmayeur et Chamonix, sur les Traces du Duc de Savoie (la TDS), une des courses de l’UTMB. «C’est la plus sauvage, la plus costaude des cinq courses. Chaque montée est un vrai mur.» Pascal Van Der Veken, de Grand-Leez, sait de quoi il parle lui qui a déjà 6 UTMB à son actif. Revenant d’une maladie qui l’a cloué au lit quelques jours avant le départ, il a assuré la première partie jusqu’à Bourg-Saint-Maurice (km 51). «Après j’ai beaucoup marché. Jusqu’au moment où je me suis fait dépasser par Didier. Cela m’a donné le coup de fouet pour achever l’épreuve au galop. Je ne pouvais quand même pas terminer second Gembloutois!», rigole Pascal. Il parle ici de Didier Bocqué qui, en plus d’être de Grand-Leez, a lancé le team Sky Runner. Il lui a ainsi repris 15’ et 50 places au général sur 8 km.

Autre membre du Team Sky Runner, le Namurois (Saint-Marc) Étienne Maniquet était de la partie.

Compagnon de route de Didier Boqué dans la première partie, il a connu un gros coup de mou. «La chaleur sans doute. Et le parcours, bien plus dur que ce que j’imaginais. J’ai même pensé abandonner. Et juré qu’on ne m’y reprendrait plus. Heureusement, Didier m’a encouragé, dans le passage de Pralognan. Puis, ma famille et mes amis étaient là tout au long du parcours, jusqu’au bout de la nuit.»

Maintenant que cette TDS est derrière eux, ils jurent qu’on ne les aura plus sur des trails de 100 km. Une promesse qu’ils auront bien du mal à respecter. Montagne, quand tu nous tiens…