Accueil des gens du voyage : Habay, un exemple

À chaque arrivée de gens du voyage sur son territoire, la Commune de Habay applique une procédure bien précise
À chaque arrivée de gens du voyage sur son territoire, la Commune de Habay applique une procédure bien précise-Heymans Archives

À chaque arrivée de gens du voyage sur son territoire, la Commune de Habay applique une procédure bien précise. Procédure qui a séduit la zone de police de Gaume qui a demandé le document.

+ LIRE AUSSI : Un conseil communal largement commenté

C’est suite à une question de Marianne Cornet (I.C.), en fin de séance du conseil communal, que le point a été abordé. «Comment la commune gère-t-elle les gens du voyage? Comment l’accueil est-il organisé? Est-il limité dans le temps?» interroge-t-elle.

«Nous avons accueilli deux groupes cette année, répond la bourgmestre Isabelle Poncelet. Lorsqu’ils arrivent, nous leur demandons le nombre de conteneurs dont ils auront besoin pour leurs poubelles, on place un compteur d’eau et un compteur électrique, on leur met à disposition des toilettes publiques, on réalise un état des lieux du terrain, on demande un n° de GSM d’une personne de contact. Et on demande également une caution de 50€ par caravane. On leur demande aussi combien de jours ils comptent rester. Il faut toujours un peu négocier pour la caution. Une fois qu’elle est payée, on délivre une autorisation de rester sur le territoire. Juste avant le départ, on réalise un nouvel état des lieux du terrain.» Cette manière de fonctionner sera donc prise en exemple en Gaume.

Suivez notre page L'Avenir Luxembourg sur Facebook