NAMUR

PHOTOS | C’est arrivé chez eux: Poelvoorde, en panne, accueilli par une famille à Dave

Victime d’une panne, Benoît Poelvoorde a été aidé et accueilli par une famille de Dave. Un épisode digne d’un remake à la fois léger et surréaliste de «C’est arrivé près de chez vous»: C’est arrivé chez eux…

Michaël Burniaux, ami et fournisseur officiel de voitures de Benoît Poelvoorde, avait prévenu: «Bon, sa Mustang, elle va circuler dans un rayon de sept kilomètres autour de Jambes, hein. Au plus loin, elle tirera jusqu’au Café de la gare, à Profondeville!»

Elle aura tiré jusqu’à la chaussée de Longeau, à Dave. Là, patatras, l’acteur tombe en panne. Très vite, le voisinage vient lui filer un coup de main. Parmi eux, la famille Dodet-Rion. Ou «Rions»… Croiser la route de l’acteur donne l’impression, au détour d’une vidéo plus ou moins volée, d’être parachuté dans l’un de ses films. Mêmes mimiques, même sens de la réplique, même façon de jouer avec la caméra, fut-elle petite. 

Pendant que Monsieur Dodet remplit le réservoir (80 litres!) de la Mustang 66, Madame Rion suggère «un morceau tarte». Un autre témoin, à la gouaille un brin déroutante, vanne Benoît Poelvoorde. Jusqu’à la limite du trop-plein… Au moment d’entonner «Un p’tit beurre des cougnous» à la mélodie réchauffée.

L’acteur se laisse malgré tout tenter par l’invitation. Et d’atterrir chez le couple Dodet-Rion, en quête d’une solution…

L’histoire ne dit pas (encore) si la Mustang a pu redémarrer, ou si elle et son propriétaire ont dû être remorqués. Une certitude, Benoît Poelvoorde devra sans doute bientôt repasser par la case garage de son ami Michaël.