MONDE

La Corée du Nord développe son programme nucléaire «à un rythme alarmant»

 Le dictateur nord-coréen Kim Jong-un.
Le dictateur nord-coréen Kim Jong-un.-Reporters/Abaca

Mike Pompeo, le directeur de la CIA, a estimé dimanche que la Corée du Nord développait «à un rythme alarmant» ses capacités à lancer une attaque nucléaire contre les États-Unis, mais a tenu à relativiser l’imminence d’une confrontation militaire avec Pyongyang.

«A chaque fois qu’ils font des essais de missile, ou s’ils font un essai de missile nucléaire, ils gagnent en expertise, et on peut dire qu’ils progressent à un rythme alarmant», a déclaré M. Pompeo sur Fox News, interrogé sur la possibilité qu’un missile nucléaire nord-coréen frappe le sol américain.

A la question de savoir si les Américains devaient s’inquiéter de la montée des tensions avec la Corée du Nord, Mike Pompeo a répondu que «rien n’est imminent». «Mais attention, la probabilité accrue qu’un missile nucléaire frappe les États-Unis est une menace très dangereuse», a ajouté le directeur de l’agence de renseignement américaine.

Ces propos interviennent après une semaine d’escalade verbale entre les États-Unis et la Corée du Nord. Donald Trump a en particulier promis «le feu et la colère» à la Corée du Nord. La Corée du Nord, de son côté, a menacé de tirer quatre missiles vers l’île de Guam, avant-poste stratégique des forces américaines dans le Pacifique où sont stationnés environ 6 000 soldats américains.

«Je ne serais pas surpris qu’ils fassent un autre test de missile. Ils ont en déjà fait deux en juillet», a également avancé Mike Pompeo, en référence aux deux essais de tirs de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) conduits par le régime en juillet.