MONDIAUX D’ATHLÉTISME

Le drôle d'hymne joué pour Maria Lasitskene, Russe inscrite sous drapeau neutre sacrée à la hauteur

La Russe sous drapeau neutre Maria Lasitskene a décroché le titre de championne du monde du saut en hauteur, effaçant une barre à 2,03 m, samedi soir au stade olympique de Londres, devant l’Ukrainienne Yuliia Levchenko (2,01 m) et la Polonaise Kamila Licwinko (1,99 m).

Depuis la révélation en 2015 d’un dopage d’État, la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) a suspendu l’athlétisme russe en novembre 2015.

Les sportifs russes, privés de JO-2016 à Rio, ont été autorisés a concourir sous drapeau neutre à Londres et Lasitskene est la première titrée dans ces conditions.

A 24 ans, Lasitskene, née Kuchina, a ajouté un deuxième titre mondial à sa palette, après celui de 2015 à Pékin.

La jeune femme a tenté trois fois sans succès une barre à 2,08 m, soit un centimètre de moins que le record du monde, vieux de 30 ans, de la Bulgare Stefka Kostadinova, et 1 cm de plus que le record de Russie.

Cette saison, Lasitskene, née dans le Caucase, a déjà effectué trois tentatives contre le record du monde.