MOUSCRON

Herseaux: une maison menace de s’effondrer

La route a été barrée devant la maison.
La route a été barrée devant la maison.-Com.

Depuis ce vendredi après-midi, la rue Vandercoilden, située au centre d’Herseaux-Place, est coupée en deux. En cause: la mise en sécurité d’une habitation qui menace de s’effondrer.

C’est une mesure d’urgence qu’a dû prendre, ce vendredi après-midi, le bourgmestre de Mouscron, Alfred Gadenne, face à l’effondrement de l’arrière et de l’intérieur d’une habitation située au n°3 de la rue Vandecoilden, à proximité de l’église d’Herseaux-Place. «Nous avons décidé de mettre en place un périmètre de sécurité face à cette habitation qui est inhabitée depuis de nombreuses années, précise le bourgmestre. Des blocs en béton et des barrières ont ainsi été posés pour empêcher la circulation routière mais aussi inciter les piétons à la prudence. Il ne semble pas qu’il y ait un risque immédiat d’effondrement de l’immeuble sur la voie publique. Néanmoins, en raison du pignon de la maison «à vide», un coup de vent ou un élément extérieur pourrait venir fragiliser l’édifice… Nous avons ainsi pris toutes les mesures de précaution pour éviter tout incident suite à la chute de débris ou à d’autres sources de danger si l’immeuble venait à s’effondrer sur la voie publique.»

Une maison, propriété d’un privé et de la Ville

Cette habitation, dépourvue de tout occupant, est au cœur d’un imbroglio entre la Ville de Mouscron et une dame domiciliée à Tervuren, toutes les deux propriétaires d’une partie du bâtiment. «Depuis plusieurs années, nous essayons de trouver un accord par rapport à l’avenir de cette habitation abandonnée, complète Alfred Gadenne. Sans succès… Aujourd’hui, vu l’état du bâtiment effondré et sa dangerosité, il faudra que cette propriétaire accepte de faire avancer le dossier! La démolition semble être la seule option que nous pourrons envisager pour ce bâtiment.» Dans l’attente de cette démolition, la rue Vandecoilden reste coupée en deux, avec une circulation interdite à hauteur du n°3. Des déviations ont été mises en place. Aucun dégât ou risque d’effondrement n’est relevé pour l’habitation voisine.

Suivez notre page L'Avenir Wallonie Picarde sur Facebook