LIÈGE

Rejugé huit ans après les faits, un trafiquant de drogues risque quatre ans

-Marie-Reine Mattera / Photononst / Illustration

Le parquet a requis lundi devant le tribunal correctionnel de Liège une peine de quatre ans de prison ferme contre un Liégeois âgé de 27 ans rejugé pour avoir participé à un trafic de cocaïne et de marijuana entre juillet 2008 et octobre 2009.

Le prévenu avait été condamné par défaut mais la police avait mis sept ans avant de procéder à son arrestation après son jugement prononcé en 2010.

L’homme avait participé en 2008 et 2009 aux activités d’une organisation criminelle active avec des méthodes professionnelles dans un important trafic de stupéfiants. Son frère était le principal auteur des faits mais il lui avait apporté une aide dans les livraisons et, après son arrestation, il avait repris une partie de ses activités.

En 2010, le prévenu avait été condamné par défaut à une peine de quatre ans de prison ferme. À l’époque de cette condamnation, il était en séjour illégal. Depuis, il n’avait jamais été intercepté et avait continué à vivre sur le territoire belge, en réalisant même de nombreuses démarches administratives. Il avait signé un contrat de mariage, un contrat de travail et passé son permis de conduire. Jamais son arrestation immédiate n’avait été exécutée.

C’est au début du mois de juillet qu’il avait été intercepté à l’aéroport de Charleroi alors qu’il partait en vacances. Le parquet a requis la confirmation de la peine de quatre ans de prison. En aveux sur les faits, le prévenu a rappelé son désir de poursuivre son intégration en Belgique et a sollicité une peine de travail.

Le jugement sera prononcé le 31 juillet.