CYCLISME

Les zigzags de Pierre-Luc Périchon en pleine ascension: «J’aurais explosé»

Pierre-Luc Périchon a marqué les esprits, hier, en enchaînant les zigzags dans l’ascension du col de Peyra Taillade.

Pierre-Luc Périchon qui zigzague dans le col de Peyra Taillade, c’est une des images insolites de l’étape de ce dimanche, entre Laissac-Séverac l’Eglise et Le Puy-en-Velay. Fatigué par les efforts consentis pour faire partie de la bonne échappée du jour, le coureur de Fortuneo-Vital Concept a eu beaucoup de mal à avancer normalement dans le col de première catégorie.

«J’ai craqué un petit peu dans l’avant-dernier col, raconte le coureur sur le site de RMC Sport. J’ai laissé beaucoup d’énergie pour essayer de revenir sur le groupe de 10.» De quoi le pousser à trouver la parade pour terminer l’ascension du col de Peyra Taillade sans perdre de temps sur ses principaux compagnons d’échappée: «Je pense que j’ai fait une petite erreur de braquet. Il me manquait une dent. J’ai essayé d’adoucir un petit peu la pente pour garder une bonne cadence. C’était primordial pour moi de tourner les jambes à ce moment-là. Même en zigzaguant, je ne perdais pas tant de temps que ça sur les hommes de tête. Mais si j’étais allé tout droit, j’aurai complètement explosé en plein vol.»

Au final, bien qu’elle ne soit pas très académique, la technique du Français ne lui a pas trop mal réussi puisqu’il termine 15e à l’arrivée.