HUY

Plus d’agents de quartier et plus visibles dans les rues de Huy

Plus d’agents de quartier  et plus visibles dans les rues de Huy

Christophe Romboux, nouveau chef de corps de la zone de police de Huy s’est exprimé hier au conseil. Heymans

Des agents de quartiers plus nombreux, visibles et accessibles, c’est le cheval de bataille de Christophe Romboux, à la tête de la police de Huy.

Quelques mois après son entrée en fonction en tant que chef de corps de la zone de police, Christophe Romboux présentait sa vision de la police de Huy. Une police dont il est à présent le visage et la voix: «Je souhaite la qualité des services d’un corps de police intègre, professionnel et moderne». C’est là que sont les grands travaux de Christophe Romboux pour les années à venir et il détaille ses attentes. «J’attends de mes policiers de respecter la charte de nos valeurs et de faire attention à l’image qu’ils renvoient. J’attends aussi qu’ils aient des connaissances et qu’ils les entretiennent, poursuit-il. Enfin, je veux qu’on en arrive à la simplification administrative, pour permettre aux policiers de sortir du bureau.» Christophe Romboux veut davantage de policiers dans les rues, au contact des citoyens: «La place du policier est auprès de la population. Être à l’écoute, c’est être visible et accessible dans l’attitude.»

Sortir de son véhicule

Un discours qui faisait naître des réflexions dans le chef des conseillers hutois. «Pourquoi les policiers restent-ils dans la camionnette quand il y aune manifestation en ville au lieu de voyager à la rencontre des citoyens», interroge Raymond Laloux. «C’est le discours que j’ai tenu à mes collègues quand j’ai insisté sur la visibilité et l’accessibilité, répond Christophe Romboux. Être accessible, c’est sortir de son véhicule quand on parle à quelqu’un. Mais changer la culture policière et travailler sur les habitudes des policiers prennent du temps.»

Des renforts du Fédéral

Pour être visible, la police doit être disponible. C’est l’une des grandes attentes du chef de corps mais également du bourgmestre. «Le ministre de l’Intérieur Jan Jambon a lancé la création de la Direction de Sécurisation (DAB), qui sera notamment en charge de la protection des sites nucléaires, des tribunaux et des transferts de prisonniers, explique le chef de zone. Des fonctions pour lesquels la zone de police de Huy consacre beaucoup de moyens.» «Nous plaçons beaucoup d’attente dans cette Direction pour récupérer des agents qui seront présents pour les Hutois», ajoute le bourgmestre.

Au terme de son discours, Christophe Romboux a été chaleureusement applaudi et encouragé par les conseillers, mais le travail ne fait que commencer.