CHARLEROI

Greg et Mel ne seront pas morts pour rien

 La perte cruelle de Grégory et Mélanie anime les actions de cette nouvelle ASBL de sensibilisation.
La perte cruelle de Grégory et Mélanie anime les actions de cette nouvelle ASBL de sensibilisation.-ASBL « Greg et Mel »

Greg et Mel: c’est le nom de la nouvelle ASBL, créée par les proches de ces deux jeunes Carolos tués sur la route par un chauffard ivre.

En Belgique, la conduite sous influence reste l’un des gros fléaux de la sécurité routière: en région de Charleroi, Gregory et Mélanie l’ont payé de leur vie en juillet 2015 quand leur chemin a croisé celui d’un chauffard complètement ivre. «Il présentait un taux d’alcool de 2,36 grammes», raconte le papa de Greg.

La collision frontale n’a laissé aucune chance aux deux jeunes, âgés de 27 et 25 ans. Ils ont été tués sur le coup. Greg et Mel s’étaient investis dans le renouveau urbain. Ils y participaient en tant que travailleur et bénévole, à l’ASBL «Charleroi centre-ville» et à l’Eden.

Leurs parents et amis ont décidé de se mobiliser pour soutenir une campagne de sensibilisation, alors que le parquet a fait appel du jugement rendu en première instance par le tribunal de police de Dinant. Un jugement que les proches estiment «trop léger pour l’auteur des faits qui s’est comporté en véritable terroriste de la route».

Comme l’explique la maman de Gregory, «un tel taux d’alcool relève d’un comportement irresponsable et criminel. Un peu comme se saisir d’une arme à feu et tirer dans la foule avec les risques que cela comporte.» Au-delà de la dimension judiciaire, c’est sur le terrain de la prévention qu’ils entendent porter leur action. Elle s’effectuera à travers l’ASBL «Greg et Mel», au nom des deux victimes, qui entend aller à la rencontre des publics en soirée pour les conscientiser aux dangers de la conduite sous influence. «À cette fin, nous voulons acheter des lunettes de simulation et divers accessoires, comme des éthylotests jetables», explique le papa de Greg.

La volonté est aussi de toucher les jeunes en écoles secondaires ou supérieures, lors d’animations à la carte. Un appel à la collecte de fonds a donc été lancé sur la page Facebook Mel et Greg. Les besoins estimés sont de 1500 euros, «Mais nous allons étudier le projet de lever des financements participatifs via une campagne de crowdfunding», reconnaissent les fondateurs de l’ASBL.

La Ville de Charleroi est partenaire du projet, son échevine de la Jeunesse et de l’Enseignement Julie Patte (PS) s’est engagée à soutenir la démarche. Comme Fabrice Laurent, directeur de l’Eden. Des actions sont à l’étude: l’impression et la diffusion d’un flyer de sensibilisation et un cocktail d’hommage à Greg et Mel, à la brasserie du centre culturel. Un drink sans alcool, bien entendu.