ANDERLECHT

Un chien attaque deux policiers, provoquant l’arrêt du métro à Anderlecht

Un chien attaque deux policiers, provoquant l’arrêt du métro à Anderlecht

Photo d’illustration BELGA

Un policier a tiré sur un chien agressif pour défendre son collègue lors d’un contrôle de routine, mardi soir vers 23 h 30, dans la station de métro Aumale à Anderlecht, indique mercredi le parquet de Bruxelles.

Le policier attaqué n’a pas été blessé. Le chien, toujours en vie, a été emmené à l’hôpital vétérinaire pour être opéré.

Deux policiers de la police des chemins de fer ont contrôlé un groupe de personnes qui étaient accompagnées par deux chiens. Le plus grand a sauté vers un policier. Le collègue de ce dernier a alors tiré en direction de l’animal, l’empêchant d’atteindre le policier. Des images vidéos témoignent de l’agression. D’après les premiers éléments de l’enquête, la propriétaire du chien a tenté sans succès de l’empêcher de se jeter sur les policiers.

Afin de procéder aux devoirs d’enquête, la circulation du métro a été interrompue et la station de métro a été fermée durant quelques heures. Le parquet de Bruxelles est descendu sur les lieux en compagnie d’un expert en balistique et du labo. Une enquête a été ouverte.

La propriétaire du chien a été interrogée, mais ne s’expose a priori pas à des poursuites, étant donné qu’elle n’a pas incité le chien à attaquer. Le bourgmestre pourrait, selon le parquet, décider de faire tester le chien par la brigade canine pour évaluer s’il a un problème d’agressivité grave, justifiant de l’euthanasier.