INSOLITE

Une bibliothèque du XVIIIe siècle découverte intacte à Bouillon

 La bibliothèque vieille de 200 ans a été retrouvée intacte.
La bibliothèque vieille de 200 ans a été retrouvée intacte.-Bereal

Plus de 180 livres, propriété d’un intellectuel français du 18e siècle, seront mis aux enchères le 20 juin prochain à Bruxelles par la salle de ventes Henri Godts, indique cette dernière vendredi dans un communiqué.

La bibliothèque découverte presque par hasard à Bouillon comprend quelque 182 livres extrêmement rares ayant appartenu à un intellectuel français qui avait fui la Révolution française pour s’installer à Bouillon, explique l’expert qui a donné son nom à la célèbre salle de ventes bruxelloise. Ce dernier a pu découvrir cette réserve exceptionnelle grâce à des renseignements fournis par de proches survivants du propriétaire initial.

Les 182 ouvrages des 18e et 19e siècle se trouvent dans un parfait état de conservation et contiennent des descriptions exceptionnelles de pays, régions, peuples et cultures des plus exotiques, poursuit l’expert. «Il est extrêmement rare de tomber sur une telle bibliothèque authentique. C’est comme si j’avais été catapulté au 18e siècle dans une machine à remonter le temps, a déclaré à nos confrères du Vif, Henri Godts. Les livres sont tous parfaitement conservés et semblent tout droit sortis de l’imprimerie de l’époque, dans leur couverture en papier d’origine.»

La bibliothèque, dont il a fallu deux jours pour inventorier le contenu, est évaluée entre 30 000 et 45 000 euros. «Les livres sont tous parfaitement conservés et semblent tout droit sortis de l’imprimerie de l’époque, dans leur couverture en papier d’origine.»

Outre cette bibliothèque, restée en l’état pendant près de deux siècles avec son mobilier, la salle de ventes bruxelloise proposera près de 400 autres lots aux enchères ce 20 juin. Parmi ceux-ci, un rare atlas du 16e siècle dû au célèbre cartographe anversois Abraham Ortelius. Cet ouvrage, dont il ne reste plus qu’une vingtaine d’exemplaires, est estimé entre 40 000 et 45 000 euros.

Suivez notre page L'Avenir Luxembourg sur Facebook