LIÈGE

Une statue de Pierre le Grand pour le tricentenaire de sa visite à Liège et Spa

Pour le tricentenaire de la visite de l’empereur russe Pierre le Grand en principauté de Liège, l’ASBL Le Grand Liège et la Ville de Spa organisent un événement d’ampleur internationale.

 Le tsar Pierre le Grand a effectué un séjour à Spa, en 1717, après un éprouvant tour d’Europe. Dans un état de santé déplorable, celui-ci s’y arrête pour suivre une petite cure thermale. Il fréquente alors quotidiennement la source de la Géronstère. Quelques jours seulement lui suffisent à retrouver la forme.
Le tsar Pierre le Grand a effectué un séjour à Spa, en 1717, après un éprouvant tour d’Europe. Dans un état de santé déplorable, celui-ci s’y arrête pour suivre une petite cure thermale. Il fréquente alors quotidiennement la source de la Géronstère. Quelques jours seulement lui suffisent à retrouver la forme.

Outre la venue de personnalités russes en Cité Ardente, une statue du Tsar sera inaugurée Place Saint-Pierre le 21 juin. L’empereur se verra également proclamer citoyen d’honneur de la ville de Spa à titre posthume.

«Avec cette initiative, nous voulons renforcer les liens entre la Belgique et les pays slaves», explique Michel Foret, président de l’ASBL Le Grand Liège et gouverneur honoraire de la province.

L’inauguration de la sculpture de l’artiste Alexandre Taratynov, haute de deux mètres 40, se déroulera en présence des trois ambassadeurs russes en Belgique ainsi que du descendant direct de l’empereur le Grand-Duc Georges Romanoff et de la Comtesse Marina Tolstoy.

Les festivités se déplaceront dans l’après-midi vers la Ville de Spa, où Pierre le Grand sera fait hôte d’honneur.

Au programme figurent un diner de gala, des animations musicales et un exposé historique du vice-président de la Chambre de Commerce belgo-luxembourgeoise pour la Russie et le Belarus Daniel Stevens.

Pierre 1er le Grand représente une figure historique importante pour le continent européen et aussi pour la Principauté de Liège.

Soucieux de redynamiser son Empire, le Tsar entreprit un long voyage en 1697 aux Pays-Bas pour se former, entre autres, à la construction navale.

Dans le même esprit, il initia un second périple en France et en Belgique durant l’année 1717. Son médecin jugea son état de santé préoccupant et lui prescrit une cure thermale dans la Ville de Spa. Cette thérapie lui fût grandement bénéfique et favorisa la réputation de ces sources.