Brunehaut

PHOTOS | Le dessinateur Serdu redonne des couleurs au rond-point de Bléharies

Ces derniers jours, le caricaturiste Serdu redonne des couleurs au rond-point de Bléharies qu'il a décoré pour la première fois, il y a dix ans déjà. Une activité qui n'est pas passée inaperçue aux yeux des nombreux automobilistes qui transitent par cet endroit.

Serge Duhayon - alias Serdu - est connu bien au-delà des frontières du village de Hollain (Brunehaut) où il réside à deux pas de la frontière franco-belge. Dessinateur, caricaturiste, il a enseigné dans la section des arts plastiques de Don Bosco, à Tournai, durant une bonne quarantaine d’années. Mais c’est surtout à travers ses dessins croquant l’actualité quotidienne, diffusés dans différents journaux, qu’il s’est fait connaître du grand public. Il n’est pas rare, non plus, de le rencontrer sur l’un ou l’autre stand, lors de festivités locales, où il « croque » volontiers les visiteurs, comme à l'Artifoire, à Hollain, lors du week-end de la fête nationale belge.

Son talent, il le met également au service de sa commune où il a participé à la décoration de la plupart des écoles, de la maison communale et de certains ouvrages d’art dont le rond-point de Bléharies inauguré en juin 2009 sur la RN 507 assurant la jonction entre le Valenciennois et le Tournaisis. Sur d’imposantes stèles de béton placées au milieu du giratoire, Serdu a dessiné des illustrations évoquant des éléments emblématiques des différents villages de l’entité: des fraises pour Lesdain, la sucrerie de Wez, la bière à Rongy, les canards à Laplaigne...

« Cet ouvrage subit les intempéries et du sommet des stèles dégoulinent poussière et eau », nous explique Serdu. La commune a récemment procédé à un nettoyage de l’ensemble mais un rafraîchissement de la peinture (au latex) posée par l’artiste hollinois s’avérait indispensable. Aussi, ce dernier a pris son bâton de pèlerin - ou plutôt ses pinceaux et un escabeau - pour redonner une nouvelle vie à son œuvre. Tout en profitant pour rajouter l’une ou l’autre illustration sur les tranches des stèles qui n’avaient encore jamais été décorées.

La présence du célèbre dessinateur n’est pas passée inaperçue et il n’était pas rare que l’un ou l’autre automobiliste s’arrête pour immortaliser la scène. C’est d’ailleurs l’un d’entre eux qui nous a fourni les photos qui accompagnent ce texte.

Le travail réalisé par Serdu mérite d’autant plus de respect que ce dernier est atteint depuis quelques années d’un mal qui le ronge inexorablement : la maladie de Parkinson. C’est d’ailleurs pour soutenir des associations actives dans le domaine des recherches sur cette maladie qu’il vient de terminer les illustrations d’un ouvrage qu’il cosigne avec un autre professeur retraité de Don Bosco - Gérald Dochy. Un ouvrage intitulé - Parkinson parade - où les auteurs évoquent la maladie avec humour. Actuellement en cours de finition, le livre devrait sortir à la fin du mois de juin.

En attendant, si vous passez par la RN 507, n’hésitez pas à faire halte à Bléharies avant de franchir la frontière. Question d’apprécier à sa juste valeur le rond-point qui se découvre comme un livre à ciel ouvert sur les richesses d’une région qui n’en manque pas...