LIÈGE

Trafic, bouchons, riverains: le quartier de la Citadelle va se transformer

-Google Street View

Le quartier Sainte-Walburge, très impacté par la pression automobile, devrait vivre une mutation ces prochaines années. La voiture y sera moins envahissante, tandis que la circulation en bus et avec des modes de transport doux sera favorisée.

La problématique n’est pas neuve, dans le quartier Sainte-Walburge, sur les hauteurs de la Ville: la pression automobile est grandissante, avec ce que cela génère comme désagréments en termes d’embouteillages, de pollutions diverses, d’insécurité, de mobilité, d’accès à l’hôpital de la Citadelle, de stationnement, etc.

La Ville de Liège, la Région wallonne, le TEC et le Centre hospitalier régional de la Citadelle se sont mis autour de la table et ont présenté aux riverains, cette semaine, les pistes envisagées pour améliorer la situation.

Le quartier Sainte-Walburge se trouve au cœur d’un nœud de circulation, entre la sortie de l’E313, Rocourt et son centre commercial, l’accès au centre-ville via la rue de Campine et la Montagne Sainte-Walburge, sans oublier le CHR de la Citadelle. Ce dernier génère 15 000 passages de véhicules par jour, mais cela ne représente jamais que 20% du trafic traversant le quartier.

Plusieurs solutions ont déjà été envisagées, comme celle d’une nouvelle voirie reliant la sortie autoroutière à la Citadelle. Face aux polémiques et à l’impact paysager d’une telle entreprise, la piste a été abandonnée. Ce sont finalement des aménagements plus «light» qui seront mis en place. Trafic, bouchons, riverains: le quartier de la Citadelle va se transformer Les quatre périmètres étudiés: la sortie de l’E313 avec son parking-relais, la traversée de Sainte-Walburge, la descente vers le centre-ville et le carrefour de l’Académie (Cadran), mais aussi le CHR de la Citadelle.--

La traversée du quartier

Pour la traversée du quartier Sainte-Walburge, on parle donc d’aménagements des voiries déjà existantes, avec des modifications de carrefours, de sens de circulation, l’instauration de feux intelligents. Ces aménagements-là sont moins lourds en termes de travaux, d’investissement et de désagréments.

Le projet consiste à ne pas augmenter la place allouée à l’automobile, en maintenant l’offre de stationnement, en améliorant la fluidité des carrefours et en intégrant les modes doux. Trafic, bouchons, riverains: le quartier de la Citadelle va se transformer --

Parmi les propositions, par exemple, l’aménagement du chemin de la Citadelle, qui fait la liaison entre la Montagne Sainte-Walburge et l’hôpital; on y retrouverait une piste cyclable séparée de la bande de circulation, laquelle devrait accueillir des bus.

Le grand carrefour entre le boulevard Jean De Wilde (provenant de la sortie autoroutière) et le rond-point du boulevard des Hauteurs (avec la statue du Fou) sera réaménagé également: élargissement des îlots, canalisation sur la rue Sainte-Walburge, rétrécissement du boulevard Jean De Wilde, bande des bus, etc.

L’ensemble de la zone retravaillée se trouve grosso modo entre l’avenue Victor Hugo, la rue de Campine, la rue Sainte-Walburge et le boulevard De Wilde. Une demande de permis pour la transformation de la traversée du quartier sera introduite en juin, ce qui pourrait conduire à des travaux dans deux ans environ.

Le parking-relais en cours d’aménagement

D’autres solutions voient le jour pour améliorer la mobilité ans le quartier. Ainsi, le chantier d’un parking-relais au bout de l’E313 a débuté en février dernier, de l’aménagement de ce grand carrefour formé avec le boulevard Fosse Crahay.

Il sera inauguré mi-2018 et accueillera plus de 300 places destinées à alléger le trafic automobile en ville.

L’hôpital et son Masterplan

Du côté du CHR de la Citadelle, on a également travaillé pour améliorer la situation. Un Masterplan devrait se concrétiser. Une étude d’incidences le concernant début en juin. Il s’agit de renforcer les liens entre l’hôpital et le quartier, tout en diminuant les nuisances, en favorisant les espaces verts et en repensant le stationnement.

Un parking de 2000 places existe, alors que les besoins sont estimés à 2660 places; Un nouveau parking destiné aux patients et visiteurs sera créé en lieu et place de l’actuel, à l’avant de l’hôpital. Trafic, bouchons, riverains: le quartier de la Citadelle va se transformer --

La descente vers le centre

Le quartier Sainte-Walburge constitue bien malgré lui une zone de transit du trafic vers et depuis le centre-ville. La descente s’effectue principalement via la rue de Campine et la Montagne Sainte-Walburge.

Une série d’aménagements seront également réalisés dans ce périmètre, avec des travaux déjà programmés en 2017. Les deux voiries seront ainsi sécurisées, notamment avec une transformation de carrefours et l’instauration de meilleures traversées piétonnes.

Le carrefour dit «de l’Académie», qui se trouve près de la rue Hocheporte, sera lui aussi adapté, avec l’instauration de feux intelligents. Trafic, bouchons, riverains: le quartier de la Citadelle va se transformer --