CHALLENGE BW

Hèze, ça fait mal aux jambes (PHOTOS)

Avec 614 participants à cette dixième manche du challenge, l’organisation peut se féliciter d’avoir une épreuve sélective mais agréable.

Il est en forme, il l’a déjà démontré à Wauthier-Braine et, ce samedi à Hèze (Grez-Doiceau) il n’a pas failli à son statut de favori. Le Wavrien Arnaud Descampe a donc remporté la dixième manche du challenge du Brabant wallon, et ce, magistralement. Rapidement en tête avec son équipier de Training 7 Francisco Veloso, il n’a pas fallu attendre la mi-course pour que le jeune gaillard affilié au RIWA s’isole en tête de la course. C’est finalement en 49'18 pour les 13,3 kilomètres qu’Arnaud Descampe l’emporte, devançant Francisco Veloso de 1'19" alors que Cédric Tamigneaux complète le podium, 2'07.

Maxime, 11 ans, a impressionné tout le monde

Chez les dames, la La Hulpoise Nicole Desille, en prenant la 39e place au scratch en 58'29", s’impose avec brio, devançant de 2’20 la Waterlootoise Isabelle Gracia.

Dans le peloton des anonymes, on a aussi eu de beaux exploits, comme Maxime Nevers, 11 ans, qui s’est aligné sur la petite distance pour faire plaisir à son tonton, Bertrand Mertens. «À chaque ravitaillement, on lui demandait son âge, indique ce dernier. À mon avis, il était l’un des plus jeunes. Il m’a demandé en fin de journée si j’avais aussi mal aux jambes que lui… Mais il est partant pour en refaire d’autres.»

Mais au-delà des participants, il convient aussi de souligner le travail de l’ombre des organisateurs.

À Hèze, s’il n’est bien entendu pas le seul, Arturo Defraene est certainement l’un de ceux qui se sont décarcassés le plus pour permettre la bonne tenue de l’organisation. Pourtant, beaucoup ignorent que cela devient de plus en plus compliqué de mettre sur pied une manifestation de cette ampleur mais surtout, de trouver des bénévoles qui marquent leur accord pour venir aider. Ainsi, les derniers jours, Arturo a multiplié les appels aux aides. Il a pu, entre autres, compter sur deux clubs de l’entité pour l’assister: les Blancs Gilets qui organisent le jogging de Gastuche à la fin du mois d’août, présents avec huit personnes. Mais aussi le club de jogging local Runnin’Grez dont la collaboration est toujours appréciée.

Ceux qui ne participaient pas à la course ont apporté leur pierre à l’édifice.