TÉLÉ

The Voice: un favori, trois outsiders

 Liégeoise d’origine, Tyana Plewacki (18 ans) a suivi ses parents à l’âge de 10 ans pour s’installer à Avignon. C’est la seule finaliste à avoir eu trois buzz lors des Blinds, dont celui de BJ Scott qu’elle a choisie comme coach.
Liégeoise d’origine, Tyana Plewacki (18 ans) a suivi ses parents à l’âge de 10 ans pour s’installer à Avignon. C’est la seule finaliste à avoir eu trois buzz lors des Blinds, dont celui de BJ Scott qu’elle a choisie comme coach.-RTBF Stéphane Laruelle

La saison 6 de «The Voice» se termine ce mardi soir sur La Une (20 h 20)avec Loic Nottet et Claudio Capéo. Un duo, une fille et deux garçons sont en lice pour succéder à Laura Cartesiani. Une dernière chance pour la RTBF de redresser la barre, cette saison 6 étant pour l’instant avant-dernière au niveau des audiences.

Julien Michel

Julien Michel a 21 ans et originaire de Habay-la-Neuve. Il est étudiant en 3e bac en sciences économiques et de gestion à Liège. Lors des auditions à l’aveugle, il n’avait eu qu’un seul buzz: celui de Marc Pinilla.

Ses débuts:«Ma grand-mère m’a offert ma première guitare à 8 ans, et je faisais des concerts aux événements familiaux. J’ai commencé à chanter surtout en français.»

L’avis de son coach: «Je suis très très heureux qu’il m’ait choisi comme coach (NDLR: il n’avait pas eu le choix). Il y a chez Julien une évidence. Il fait partie de ces grands qui ont tout pour réussir.»

Ses impressions:«J’adore la musique, mais ce n’est pas le but de ma vie. Je profite de la chance que j’ai, car l’ambiance est dingue. Cette aventure est vraiment super.»

Oriane et Pierre

C’est la première fois qu’un duo est qualifié pour la finale de The Voice Belgique. Oriane Simon, 22 ans, est originaire de Marche-en-Famenne, et Pierre de Neuville, 25 ans, vient de Huy. Ils ont été buzzés uniquement par BigFlo et Oli.

Leurs débuts: Pierre a appris la musique au Conservatoire de Huy. «Puis j’ai appris la guitare par moi-même.» Il chante avec Oriane depuis deux ans. Oriane a pratiqué dix ans de guitare classique à l’académie.

L’avis de leurs coaches:«Vous êtes beaux déjà physiquement, mais aussi entre vous, dans votre relation. Vous prenez soin l’un de l’autre. Vous êtes parfois énervant tant tout est parfait. Tout est très classe.»

Leurs impressions: «On savait qu’il y avait énormément de gens qui nous soutenaient. Mais quand on s’est inscrit à The Voice, on ne pensait jamais aller si loin…»

Théophile Renier

Originaire de Chastre, en Brabant wallon, Théophile Renier, 22 ans, est étudiant en sciences politiques à l’UCL. Lors des Blinds, il avait eu deux buzz: Quentin Mosimann et BigFlo et Oli. Il avait choisi le DJ suisse. Sa dernière prestation – une reprise de Larusso – fait de lui le favori.

Ses débuts: chef scout à Mont--Saint-Guibert – son totem est Bobtail (chien de berger anglais) – il a exercé ses talents de chanteur au coin du feu avant de former un groupe avec son frère.

L’avis de son coach: «Théo fait partie des rares artistes capables de sublimer des textes par des interprétations de fou.»

Ses impressions: «Je vois juste cette émission comme une scène, une plateforme d’expression sur laquelle je peux me montrer. Forcément, maintenant que je suis là, j’ai envie d’aller jusqu’au bout. C’est la dernière ligne droite. Je vais tout donner.»

Tyana Plewacki

Liégeoise d’origine, Tyana Plewacki (18 ans) a suivi ses parents à l’âge de 10 ans pour s’installer à Avignon. C’est la seule finaliste à avoir eu trois buzz lors des Blinds, dont celui de BJ Scott qu’elle a choisie comme coach.

Ses débuts: Tyana a baigné dans la musique depuis toute petite. Son père a joué dans un groupe de blues avec son parrain, Lino Failla. «Mon père m’a tout de suite mise dans la musique, il a toujours été là pour me soutenir, mais jamais pour me pousser.»

L’avis de sa coach:«Elle est un peu comme mon Loïc Nottet féminin. Elle a vraiment un grain… Elle a une véritable fibre artistique. J’espère que toute la Belgique va être là pour elle.»

Ses impressions:«Je pense que The Voice est le début de quelque chose pour moi. Je ne ferme aucune porte.»